Philippe Blanchart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un homme politique belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article présente des problèmes multiples.

Vous pouvez aider à améliorer cet article ou bien discuter des problèmes sur sa page de discussion.

  • La forme de cet article ou de cette section n’est pas encyclopédique et ressemble trop à un curriculum vitæ. Modifiez l'article pour aider à le transformer en article neutre et encyclopédique ou discutez-en. (Marqué depuis mars 2016)
  • La traduction de cet article ou de cette section doit être revue. Le contenu est difficilement compréhensible vu les erreurs de traduction, qui sont peut-être dues à l'utilisation d'un logiciel de traduction automatique. (Marqué depuis mars 2016)

Philippe Blanchart, né le 13 février 1963 à Lobbes est un homme politique belge wallon, élu pour le Hainaut et membre du PS.

Il est agrégé de l'enseignement en électro-mécanique ; candidat en psycho-pédagogie (UMH); licencié en sciences du travail (ULB) ; certificat universitaire en travail social (Paris XIII)

Enseignant en C.E.F.A. (Centre d'Éducation et de Formation en Alternance) pendant 20 ans, il devint accompagnateur, coordonnateur puis directeur, avant d'être inspecteur. Avec l’intime conviction que ces jeunes incompris du système éducatif traditionnel, possèdent un potentiel de développement personnel, s’ils sont écoutés, compris et intéressés. Créateur de 7 centres de formation en entreprise dans le bassin Charleroi-Sud-Hainaut, il fait preuve d'un grand engagement pour l'enseignement, l'associatif et pour sa région.[réf. nécessaire]

Laïque et libre-penseur[réf. nécessaire], il aime à susciter le débat, ainsi, pour la première fois en 1994, il sera présent sur la liste électorale communale du PS en 20ème position, avec son ami de toujours Paul FURLAN. Grâce à leur implication sur le terrain et fidèles à leurs valeurs humanistes, Philippe et Paul seront élus Conseillers communaux dans l’opposition la même année.

[Il assume la fonction de Bourgmestre en fonction de la Ville de Thuin, en 2009, année où il devient aussi Député fédéral.

Sa fonction au sein de l’hémicycle de la Chambre lui permet de relayer, porter et soutenir un nombre important de dossiers sociétaux qu’il défend avec force et vigueur. Il met en pratique le « penser global, agir local » et il fait évoluer au sein des commissions, dont il est membre actif diverses matières qui le passionnent telles que Affaires étrangères, Santé, Sécurité, Intérieur, Défense, Fonction publique…

Philippe et son ami Paul, symbolisent un PS fort, un PS constructif et à l’écoute, défendant les valeurs du Parti telles que la solidarité, la fraternité, l'égalité, la justice et la liberté. Ce véritable tandem, avec l’équipe du Collège, a notamment permis l’extension et le développement du Zoning industriel de Thuin, la sauvegarde de l’Abbaye d’Aulne, la création de la Maison de l’Emploi, des nombreux projets pour Thuin et son entité.

Ses qualités de négociateur et de conciliateur ont amené Paul Magnette à faire appel à lui pour le dossier épineux qu'est la mise en place de la Zone de secours Hainaut-Est.[réf. nécessaire]

Carrière politique[modifier | modifier le code]

  • 2009 -  : Député fédéral, élu par la circonscription du Hainaut
  • 2014 -  : Bourgmestre en fonction de la ville de Thuin
  • 2013 - 2014 : Président du CPAS de Thuin
  • 2009 - 2013 : Bourgmestre en fonction, à la suite du départ de Paul Furlan comme Ministre à la Région wallonne.
  • 2000 - 2009 : Échevin de l'enseignement à Thuin

Lien externe[modifier | modifier le code]