Pays d'Outremeuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Outremeuse (homonymie).
Les pays d'Outremeuse sous l'ancien régime (Atlas Major, Amsterdam, ca 1740)

Sous l'ancien Régime, l'expression Pays d'Outremeuse (néerlandais : Landen van Overmaas) désignait l'ensemble des territoires relevant du Duché de Brabant situés à l'est de la Principauté de Liège, « Outre Meuse » (en rive droite). Il s'agissait pour l'essentiel du Duché de Limbourg et du Comté de Dalhem, actuellement le sud de la province néerlandaise de Limbourg et du nord de la province de Liège (pays de Herve). Les Pays d'Outremeuse comprenaient également le Comté de Fauquemont (Fauquemont) et la Seigneurie de Rolduc (Rode-le-Duc ; Herzogenrath, en allemand) dans les territoires actuels d'Allemagne et des Pays-Bas.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1387 et 1396, la Maison de Bourgogne s'était rendue complètement maîtresse des possessions du duc de Brabant situées à l'est de la Meuse. Ainsi rassemblées et dissociées du Brabant, ces possessions formèrent bientôt un ensemble distinct, une fédération de quatre petits États autonomes : le duché de Limbourg, le comté de Dalhem, la seigneurie de Rolduc (s'Hertogenrade) et la seigneurie de Fauquemont (Valkenburg) actuellement en territoire néerlandais. Ce sont les pays d'Outre-Meuse car, vus de Bruxelles, ils sont situés au-delà de la Meuse.

Par le mariage de Marie de Bourgogne [1477-1482] avec Maximilien d'Autriche, ces territoires passèrent, comme le reste des Pays-Bas bourguignons, à une famille originaire d'Europe centrale, les Habsbourg. Ducs de Limbourg et comtes de Dalhem, Charles-Quint [1506-1555] et Philippe II [1555-1598] furent également seigneurs de l'Entre-Vesdre-et-Meuse.

La partie du pays d'Outremeuse dépendant des Généralité des Provinces-Unies à partir de 1648 fut connue sous le nom de Limbourg des États (Staats-Limburg) ou Outremeuse des États (Staats-Overmaas). Le Traité de Fontainebleau de 1785 prévoit la cession de quelques territoires aux Pays-Bas autrichiens.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Rahlenbeck, Les pays d'Outre-Meuse : Dahlem, Fauquemont et Rolduc ; Bruxelles, 1888.
  • J. Thielens, Les Assemblées d'États du Duché de Limbourg et des Pays d'Outre-Meuse au XVIIe siècle ; in : Anciens Pays et Assemblées d'États, vol. XLIII (1968) ; Heule-lès-Courtrai (UGA), 1968 ; 148 pages.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]