Pays d'Albret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albret.
Pays d’Albret
Labrit / Albret
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la Gascogne dans ses limites du XVIIIe siècle.
Informations générales
Statut Ancienne circonscription
de la province de Gascogne
Capitale Nérac
Langue Occitan

Le Pays d’Albret[1] (en occitan gascon Labrit / Albret) est une ancienne circonscription de la province de Gascogne et, dans son acception moderne, une région naturelle située dans le département de Lot-et-Garonne en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Défini comme région naturelle[2], le Pays d’Albret est situé au sud-ouest du département de Lot-et-Garonne, en région Nouvelle-Aquitaine. Il correspond aux coteaux de la Gascogne, sur la rive gauche de la Garonne. Entouré par le Marmandais, l’Entre-deux-Mers et le Bazadais, il est constitué par plusieurs entités distinctes : le Pays du Cœur d'Albret, ou Néracais, centré sur le cours inférieur de la Baïse, bordé à l'ouest par l'Albret des Landes de Gascogne (délimité par la Gélise), au sud par le Condomois ou Ténarèze et à l'est par le Brulhois, au-delà de la vallée de l’Auvignon ; le Queyran, centré sur Casteljaloux, entre Bazadais et Garonne face à Marmande ; le Brulhois longeant la Garonne plus à l'est, jusqu'au Tarn-et-Garonne, qui appartint aussi au duché d'Albret comme le Condomois, principalement dans le département du Gers, et que l'on rapprochera plutôt de l'Armagnac. La partie du Pays d'Albret située dans les Landes de Gascogne constitue les Landes de Lot-et-Garonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Sotiates, qui opposèrent leur résistance à l'armée de Jules César, étaient l’un des peuples aquitains de la région qui allait devenir la Novempopulanie. Le Pays d’Albret tire son nom de l'ancien duché d'Albret dont Nérac fut la capitale. Ce nom provient de l’Albret landais situé dans les Landes de Gascogne dont la maison d'Albret était originaire.

Culture[modifier | modifier le code]

Le pays d’Albret, de tradition gasconne, se trouve dans l’aire d’influence actuelle du gascon, dialecte de l’occitan. Le Queyran fait revivre la tradition de la Conjuration du renard pratiquée en Albret jusqu’au premier tiers du XXe siècle[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hubert Delpont, Le Pays d'Albret, Nérac, , 120 p.
  2. Bénédicte et Jean-Jacques Fénié, Dictionnaire des pays et provinces de France, Bordeaux, Éditions Sud-Ouest, , 349 p. (ISBN 978-2-87901-367-1).
  3. La Conjuration du renard sur le site de Villefranche-de-Queyran

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]