Paul Butel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Butel.
Paul Butel
Naissance
Finistère (Bretagne)
Décès (à 83 ans)
Domaines Histoire moderne
Diplôme

Agrégation d'histoire

Doctorat de lettre
Distinctions

Prix René-Petiet (1981)

Prix Guizot (1997)

Paul Butel, né le dans le Finistère et mort le [1],[2], est un historien français, spécialiste d'histoire coloniale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé d'histoire en 1957 et docteur ès lettres avec sa thèse sur L'Histoire commerciale bordelaise dans la seconde moitié du XVIIIe siècle (Paris I, 1973)[3], Paul Butel était professeur d'histoire moderne de l'université de Bordeaux III où il a fondé et dirigé le Centre d’histoire des espaces atlantiques et membre de l’Institut Universitaire de France.

Il est l'auteur de nombreux ouvrages, en plus de la recherche et de l'enseignement, au confluent de l'histoire, de l'économie et de la culture, liés à l'observation de l'activité portuaire bordelaise[4].

Paul Butel a été un découvreur hors pair d'archives privées, notamment celles des négociants de Bordeaux, celles des prestigieuses maisons de Cognac ou, plus modestement, celles des transporteurs et marchands de l'Aquitaine intérieure placés sous la dépendance du grand marché bordelais. Cette exploitation méthodique lui a permis de cartographier et de décrire les destinations familières des grands produits aquitains et, surtout, de mettre en valeur le rôle de redistribution de la place de Bordeaux vers l'Europe du Nord[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Économie française au XVIIIe siècle
  • Les Caraïbes au temps des flibustiers
  • L'histoire du thé
  • Dynasties bordelaises : Splendeur, déclin et renouveau, Paris, Editions Perrin, , 516 p. (ISBN 9782262029180, présentation en ligne)
  • L'opium, histoire d'une fascination, Editions Perrin, Paris, 1995
  • Histoire des Antilles françaises, XVIIe-XXe siècle, Paris, Editions Perrin, 2002, en quatre parties :
    • Le XVIIe siècle
    • Le XVIIIe siècle
    • La fin de l'ancien régime colonial (1789-1848)
    • De l'abolition de l'esclavage à la départementalisation (de 1848 à 1900, de 1900 à 1946)
  • Histoire de l'Atlantique, de l’Antiquité à nos jours (Prix Guizot 1997), Editions Perrin, , 360 p. (ISBN 9782262001117, présentation en ligne)
  • La société bordelaise au XVIIIe siècle (co-auteur Jean-Pierre Poussou ; Prix René-Petiet 1981 ; notice de lecture) (collection « la vie quotidienne »), Paris, Editions Hachette, , 347 p. (présentation en ligne)
  • Les négociants bordelais, l'Europe et les îles au XVIIIe siècle, Paris, Aubier-Montaigne, 1996
  • Européens et espaces maritimes (vers 1690- vers 1790), Presses universitaires de Bordeaux, 1997
  • Les Caraïbes au temps des Flibustiers, XVIe-XVIIe siècle, Paris, Aubier, 1982
  • Vivre à Bordeaux sous l'ancien régime, Paris, Editions Perrin, 1999

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décès de Paul Butel, sur le site de la Société française d’histoire des outre-mers, 2 février 2015.
  2. « Hommage à Paul Butel (1931-2015) », sur aphg.fr le 4 février 2015.
  3. « Compte-rendu de la soutenance de thèse de M. Paul Butel : La croissance commerciale bordelaise dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle », sur jpersee.fr, (consulté le 8 juin 2016)
  4. a et b Introduction signée Anne-Marie Cocula de l'Université MIchel de Montaigne, Bordeaux 3, à l'ouvrage Négoce Ports et Océans XVIe-XXe siècles: mélanges offerts à Paul Butel

Liens externes[modifier | modifier le code]