Serge Paugam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paugam.
Serge Paugam
Serge-Paugam-infobox.jpg
Fonction
Directeur de recherche au CNRS
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
LesnevenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
C. Paugam
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Société des amis de Raymond Aron (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur de thèse
Site web
Distinctions

Serge Paugam est un sociologue français, né en 1960 à Lesneven dans le Finistère. Il a rencontré sa future femme C.Paugam au lycée du Granier à La Ravoire en 1982.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il a soutenu sa thèse de doctorat de sociologie en à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) sur « La disqualification sociale ». Directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique et directeur d'études à l'EHESS, il est l'auteur de plusieurs ouvrages, désormais classiques, sur la pauvreté et la précarité, tant en France qu'à l'étranger. Il a assuré, de 2004 à 2009, la responsabilité pédagogique de la formation doctorale en sociologie de l’EHESS. Il a créé et dirige la collection « Le lien social » aux Presses universitaires de France. Il a fondé en 2010, chez le même éditeur, la revue Sociologie qu’il dirige depuis cette date. Il est responsable de l'Équipe de Recherche sur les Inégalités Sociales (ERIS) du Centre Maurice-Halbwachs.

Il est membre de la Société des amis de Raymond Aron[1].

Thèmes de Recherche[modifier | modifier le code]

Il est connu pour avoir élaboré le concept de disqualification sociale et pour avoir mené plusieurs programmes de recherche comparative, à la fois quantitative et qualitative, sur les formes élémentaires de la pauvreté dans les sociétés modernes.

Son programme de recherche actuel concerne l'analyse de la reproduction et du renouvellement des inégalités, mais aussi, l'étude des fondements des liens sociaux à partir desquels il est possible de définir et de conceptualiser différents types de ruptures sociales. La typologie des liens sociaux qu’il a élaborée permet d’étudier ce qui attache les individus entre eux et à la société dans son ensemble. Mais, elle permet aussi d’analyser comment les liens sociaux sont entrecroisés de façon normative dans chaque société et comment à partir de cet entrecroisement spécifique se produit la régulation de la vie sociale. Cette orientation, qui s’inscrit dans le prolongement de la sociologie d’Émile Durkheim, le conduit à étudier la tessiture de la société et à identifier et comparer ce qu’il appelle des régimes d’attachement. 

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lauréat de la médaille d'argent du CNRS en 2009[2]

Lauréat de la médaille de bronze du CNRS en 1991

Publications[modifier | modifier le code]

  • La disqualification sociale. Essai sur la nouvelle pauvreté, Paris, Presses universitaires de France, coll. « sociologies », 1991, 4e édition mise à jour 1997, dernière édition dans la coll. « Quadrige » 2009 (avec une nouvelle préface "La disqualification sociale vingt ans après") (traduit en portugais, Sao Paulo, Educ/Cortez et Porto, Porto Editora, 2003).
  • La société française et ses pauvres. L'expérience du revenu minimum d'insertion, Paris, Presses universitaires de France, coll. « recherches politiques », 1993, 2e édition mise à jour 1995, coll. « Quadrige » 2002 (avec une nouvelle préface à l’édition « Quadrige »).
  • Précarité et risque d'exclusion en France (avec Jean-Paul Zoyem et Jean-Michel Charbonnel), Paris, La Documentation Française, coll. « Documents du CERC », no 109, 4e trimestre 1993.
  • L’exclusion, l’état des savoirs (sous la dir. de), Paris, La Découverte, coll. « Textes à l’appui », 1996.
  • L’Europe face à la pauvreté. Les expériences nationales de revenu minimum garanti, (sous la dir. de), Paris, La Documentation Française, coll. « Travail et Emploi », 1999.
  • Por uma sociologia da exclusão social. O debate com Serge Paugam, São Paulo, Educ, 1999 (livre établi à partir de quatre conférences prononcées en avril 1998 à l’Université Catholique de São Paulo).
  • Welfare Regimes and the Experience of Unemployment in Europe (avec Duncan Gallie, sous la dir. de), Oxford, Oxford University Press, 2000.
  • Le salarié de la précarité. Les nouvelles formes de l’intégration professionnelle, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Le lien Social », Série « Documents d’enquête », 2000, coll. « Quadrige » 2007 (avec une nouvelle préface à l’édition « Quadrige »), traduit en espagnol (Aulas y Andamios editora, 2014).
  • Les mégapoles face au défi des nouvelles inégalités, (avec Isabelle Parizot, Pierre Chauvin et Jean-Marie Firdion, sous la dir. de), Paris, Flammarion, coll. « Médecine-Sciences », 2002.
  • La précarité professionnelle : effets individuels et sociaux, Entretiens avec Geneviève Fournier et Bruno Bourassa, Québec, Presses Universitaires de Laval, coll. « Trajectoires professionnelles et marché du travail contemporain », 2004.
  • Les formes élémentaires de la pauvreté, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Le lien social », 2005, traduit en espagnol (Alianza Editorial, 2007), en allemand (Hamburger Édition, 2008), en italien (Il Mulino, 2013), en Japonais (2016).
  • Repenser la solidarité. L’apport des sciences sociales (sous la dir. de), Paris, PUF, coll. « Le lien social », 2007, réédition « Quadrige » 2011 (avec une nouvelle préface à l’édition « Quadrige »).
  • La régulation des pauvres (avec Nicolas Duvoux), PUF, coll "Quadrige", 2008.
  • La pratique de la sociologie, PUF, coll. "L", 2008, traduit en arabe, 2013.
  • Le lien social, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2008.
  • L'enquête sociologique (sous la dir.), Paris, PUF, coll. « Quadrige », 2010, traduit en portugais (Vozes-Editora, 2015).
  • Les 100 mots de la sociologie (sous la dir.), Paris, PUF, coll. "Que sais-je ?", 2010.
  • Des pauvres à la bibliothèque. Enquête au Centre Pompidou (avec Camila Giorgetti et avec la collaboration de Benoît Roullin, Ingrid Bejarano, Juliette Ferreyrolles et Léna Paugam), Paris, PUF, coll. « Le lien social », 2013.
  • L'intégration inégale. Force, fragilité et rupture des liens sociaux (sous la dir.), Paris, PUF, coll. "Le lien social", 2014.
  • Vivre ensemble dans un monde incertain, Éditions de l'Aube, coll. "L'urgence de comprendre", 2015.
  • Ce que les riches pensent des pauvres (avec Bruno Cousin, Camila Giorgetti et Jules Naudet), Paris, Seuil, 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]