Pascale Cossart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Ernest Cossart.
Pascale Cossart
Description de cette image, également commentée ci-après

Pascale Cossart lors d'une conférence, 2011

Naissance
Cambrai (France)
Nationalité Drapeau : France français
Domaines Biologie
Chimie
Institutions Institut Pasteur
Diplôme Université de Georgetown (1971)
Université Paris VII (1977)

Pascale Cossart, née le à Cambrai, est une chercheuse française, spécialisée en microbiologie cellulaire, professeure de classe exceptionnelle à l'Institut Pasteur depuis 2006. Membre de l'Académie des sciences depuis 2002 après avoir été correspondante en 1999, elle est élue secrétaire perpétuel dans la deuxième section de l'Académie qui couvre la chimie, la biologie et la médecine en juillet 2015, avec une prise de fonction le 1er janvier 2016 [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille d'industriels, Pascale Cossart a le coup de foudre pour la science au lycée[2]. Elle étudie la chimie à Lille où elle décroche une maîtrise ès sciences. En 1971 elle obtient un Master of Science de l'Université de Georgetown puis, en 1977, un doctorat ès sciences sous la direction de Georges Cohen à l'Université Paris VII.

Pascale Cossart est directrice d'une unité de recherche à l'Institut Pasteur depuis 1991, et professeur de classe exceptionnelle depuis 2006. Elle a publié de nombreux articles sur la biologie moléculaire et cellulaire de la bactérie pathogène Listeria monocytogenes. Ses contributions majeures au domaine des interactions hôtes-pathogènes notamment comment la listeria parvient à passer la paroi intestinale lui ont valu de nombreuses distinctions nationales et internationales[3].

Parmi les principaux jalons de sa carrière scientifique, on peut citer:

  • En 1987, la découverte du premier facteur de virulence de Listeria monocytogenes, la listériolysine O (LLO),
  • En 1991 et 1995, la mise en évidence de l'internaline (InlA) et d'InlB, deux protéines de surface de Listeria monocytogenes permettant l'entrée de cette bactérie dans les cellules humaines,
  • En 1992, l'identification de la protéine de surface ActA, qui permet à Listeria monocytogenes de se mouvoir dans le cytosol des cellules infectées en polymérisant l'actine; l'élucidation des bases moléculaires de cette motilité a grandement contribué à la compréhension des mécanismes de polymérisation du cytosquelette,
  • La coordination du séquençage complet du génome de Listeria monocytogenes, publié en 2001,
  • En 2005, la mise en évidence du rôle de la clathrine dans l'endocytose de gros objets comme les bactéries,
  • Plus récemment, l'exploration du transcriptome de Listeria monocytogenes, définissant un panorama de l'expression des gènes de virulence, et mettant en lumière de nouveaux mécanismes de régulation (ARN non codants, riboswitch).

Pascale Cossart est membre du Comité consultatif national d'éthique depuis 2009.

Principales distinctions[modifier | modifier le code]

  • Membre de l’EMBO (1995)
  • Membre de l’Academia Europaea (1998)
  • Correspondante de l'Académie des sciences (1999)
  • International Research Scholar du Howard Hughes Medical Institute (2000)
  • Membre de la Deutsche Akademie der Naturforscher Leopoldina (2001)
  • Membre de l'Académie des Sciences (2002)
  • Membre de l’American Academy of Microbiology (2004)
  • Associé étranger de la National Academy of Sciences des États-Unis (2009)
  • Docteure honoris causa de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (2009)
  • Membre étranger de la Royal Society (Royaume-Uni) (2010)
  • Élue secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences pour les sciences chimiques, biologiques et médicales en juillet 2015, avec prise de fonction le 1er janvier 2016.
  • Commandeur de la Légion d'honneur (2013 - officier en 2007)[4].
  • Commandeur de l'ordre national du Mérite[5] (2010)

Principaux prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Super User, « Communiqué de presse : Pascale Cossart élue Secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences | Presse | Transmettre les connaissances », sur www.academie-sciences.fr (consulté le 31 juillet 2015)
  2. Sophie Pujas, « Les bactéries n'ont (presque) plus de mystère pour elle », Le Point, no 2239,‎ , p. 27
  3. « Pascale Cossart, une chasseuse de listeria au quai Conti », La Croix,‎ (lire en ligne)
  4. Décret du 31 décembre 2013
  5. Décret du 14 mai 2010 portant promotion et nomination
  6. Page « Les lauréats du Prix Louis-Jeantet de médecine » du site www.jeantet.ch (consulté le 2 mai 2011).

Liens externes[modifier | modifier le code]