Pascal Barbot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pascal Barbot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
VichyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Pascal Barbot, né le à Vichy (Allier), est un chef cuisinier français doublement étoilé, dont le restaurant parisien L'Astrance a été triplement étoilé de 2007 à 2019.

Son restaurant a également figuré plusieurs années dans le classement des 50 meilleurs restaurants au monde établi par le 50 World's best restaurants, où il était en 13e position en 2011[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat professionnel à l'école hôtelière de Vichy, Pascal Barbot commence sa carrière professionnelle au Buron de Chaudefour, à Chambon-sur-Lac. Il part ensuite à Clermont-Ferrand puis à Londres chez Joël Antunes aux Saveurs. En 1993, il fait son service national dans la marine en Nouvelle-Calédonie où il devient le cuisinier de l'amiral du Pacifique[2].

De 1994 à 1998 il travaille avec Alain Passard dans son restaurant L'Arpège à Paris. En 1996, L'Arpège décroche une troisième étoile au guide Michelin[3].

En 2000 il ouvre, avec Christophe Rohat (également ancien de L'Arpège) son restaurant L'Astrance à Paris. Le restaurant reçoit une étoile Michelin au bout de cinq mois, et la troisième en 2007[4].

L'édition 2019 du Guide Michelin lui retire une étoile, ce qui porte l'Astrance à deux étoiles.

En 2020, Pascal Barbot et Christophe Rohat déménagent leur restaurant dans un local plus grand, l'ancien Jamin, où Joël Robuchon avait également travaillé[5],[6].

Pascal Barbot a formé plusieurs femmes chef de la nouvelle génération : Adeline Grattard, Tatiana Levha, Agata Felluga et Manon Fleury[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Past Lists Template », sur UI - 50B - Restaurants - GLOBAL (consulté le 27 octobre 2020)
  2. « Pascal Barbot, un chef engagé ! », sur La Tablée des Chefs France, (consulté le 27 octobre 2020)
  3. Cookmyworld, « L'Astrance***, la gastronomie de haut-vol par Pascal Barbot ! - Cookmyworld, chroniques d'un gourmet voyageur ! », Cookmyworld.com,‎ (lire en ligne, consulté le 17 mars 2017)
  4. « Biographie et actualités de Pascal Barbot France Inter », sur www.franceinter.fr (consulté le 27 octobre 2020)
  5. « Pascal Barbot et le rachat du Jamin : « On change de dimension ! » », sur Le Chef (consulté le 27 octobre 2020)
  6. « Gastronomie : la nouvelle aventure de l'Astrance », sur LExpress.fr, (consulté le 27 octobre 2020)
  7. Estérelle Payany, « Dans la cuisine de Pascal Barbot, chef du plus petit des grands restaurants », sur Télérama (consulté le 27 octobre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]