The World's 50 Best Restaurants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

The World’s Best 50 Restaurants (les 50 meilleurs restaurants du monde) dit parfois « 50 Best » est un classement annuel réalisé par la société britannique William Reed Business Media, publié dans le magazine britannique Restaurant et sur internet.

Il est un des principaux concurrents du Guide Michelin.

Le « Meilleur restaurant 2019 » est le restaurant Mirazur[1] du chef argentin Mauro Colagreco, situé en France. Après une année sans palmarès, à la suite de la pandémie de maladie à coronavirus 2019[2], l'année 2021 voit la première place du classement revenir au restaurant danois Noma[3], les restaurants primés précédemment n'étant plus éligibles[4].

Depuis 2016, d'autres palmarès sont publiés, distinguant des restaurants ou des individus, comme le World’s Best Female Chef (meilleure femme Chef du monde) et le World’s Best Pastry Chef (meilleur Chef pâtissier du monde).

Principe[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur une consultation de plus de 1 000 experts culinaires : chefs, restaurateurs, gourmets et critiques culinaires du monde entier. La plupart des prix décernés sont associés à des sponsors ou partenaires.

La cérémonie annuelle de remise des prix s'est tenue à Londres de 2003 à 2015, à New York en 2016, à Melbourne en 2017, au Pays Basque en 2018 et à Singapour en 2019. La cérémonie 2020, prévue à Anvers a été reportée à 2021.

Crédibilité[modifier | modifier le code]

Le fonctionnement du classement est sujet à controverse. Le critique culinaire français François-Régis Gaudry, ancien membre de jury, dénonce le mode de consultation qui témoigne plus du buzz autour des établissements en l'absence de véritables tests encadrés[5].

Dans le The Guardian en 2003, Matthew Fort qualifie le classement de fumisterie (« humbug »)[6], tandis que le chef espagnol Martín Berasategui a parlé de « farce », de classement « truqué », et évoqué le rôle dans ce classement d'un « grand groupe international de l'agro-alimentaire » qui souhaiterait porter atteinte au guide Michelin[7]. Le classement a aussi été critiqué pour manquer de représentation féminine et pour être très centré sur l'Europe[8],[9].

Ce classement soulève ainsi des critiques quant à son sérieux[10],[11],[12] et aux manipulations dont il fait l'objet[13], entraînant la démission de membres du jury[14].

Le chef Ferran Adrià, pourtant plusieurs fois lauréat du concours, évoque poliment un manque de crédibilité[13] et Joël Robuchon un manque de fiabilité[15]. Le journaliste spécialisé Jörg Zipprick soulève également de nombreux autres problèmes quant à l'intégrité du classement[16].

Meilleurs restaurants (Best Restaurants)[modifier | modifier le code]

Façade du Noma.
Meilleurs restaurants
Année 1er 2e 3e
2002 Drapeau de l'Espagne elBulli Drapeau du Royaume-Uni Gordon Ramsay Drapeau des États-Unis The French Laundry
2003 Drapeau des États-Unis The French Laundry Drapeau de l'Espagne elBulli Drapeau de Monaco Le Louis XV
2004 Drapeau des États-Unis The French Laundry Drapeau du Royaume-Uni The Fat Duck Drapeau de l'Espagne elBulli
2005 Drapeau du Royaume-Uni The Fat Duck Drapeau de l'Espagne elBulli Drapeau des États-Unis The French Laundry
2006 Drapeau de l'Espagne elBulli Drapeau du Royaume-Uni The Fat Duck Drapeau de la France Pierre Gagnaire
2007 Drapeau de l'Espagne elBulli Drapeau du Royaume-Uni The Fat Duck Drapeau de la France Pierre Gagnaire
2008 Drapeau de l'Espagne elBulli Drapeau du Royaume-Uni The Fat Duck Drapeau de la France Pierre Gagnaire
2009 Drapeau de l'Espagne elBulli Drapeau du Royaume-Uni The Fat Duck Drapeau du Danemark Noma
2010 Drapeau du Danemark Noma Drapeau de l'Espagne elBulli Drapeau du Royaume-Uni The Fat Duck
2011 Drapeau du Danemark Noma Drapeau de l'Espagne El Celler de Can Roca Drapeau de l'Espagne Mugaritz
2012 Drapeau du Danemark Noma Drapeau de l'Espagne El Celler de Can Roca Drapeau de l'Espagne Mugaritz
2013 Drapeau de l'Espagne El Celler de Can Roca Drapeau du Danemark Noma Drapeau de l'Italie Osteria Francescana
2014 Drapeau du Danemark Noma Drapeau de l'Espagne El Celler de Can Roca Drapeau de l'Italie Osteria Francescana
2015 Drapeau de l'Espagne El Celler de Can Roca Drapeau de l'Italie Osteria Francescana Drapeau du Danemark Noma
2016 Drapeau de l'Italie Osteria Francescana Drapeau de l'Espagne El Celler de Can Roca Drapeau des États-Unis Eleven Madison Park
2017 Drapeau des États-Unis Eleven Madison Park Drapeau de l'Italie Osteria Francescana Drapeau de l'Espagne El Celler de Can Roca
2018 Drapeau de l'Italie Osteria Francescana Drapeau de l'Espagne El Celler de Can Roca Drapeau de la France Mirazur
2019 Drapeau de la France Mirazur Drapeau du Danemark Noma Drapeau de l'Espagne Asador Etxebarri
2021[3] Drapeau du Danemark Noma Drapeau du Danemark Geranium Drapeau de l'Espagne Asador Etxebarri

La meilleure femme Chef du monde (The World’s Best Female Chef)[modifier | modifier le code]

Le meilleur Chef pâtissier du monde (The World’s Best Pastry Chef)[modifier | modifier le code]

Autres classements[modifier | modifier le code]

  • Best of the Best (reprend la liste des restaurants qui ont été numéro 1 les années précédentes)
  • One To Watch Award (depuis 2016)
  • Icon Award (depuis 2016)
  • Art of Hospitality Award (depuis 2016)
  • Highest Climber Award (depuis 2016)
  • Chefs’ Choice Award (classement des chefs fait par des chefs)
  • Sustainable Restaurant Award (depuis 2017, meilleur restaurant pour la responsabilité environnementale et sociale)
  • Highest New Entry Award (meilleure entrée du classement)
  • Continental Restaurant Awards (distingue le meilleur restaurant par continent)
  • 50 Best Scholarship (bourse d'études pour des jeunes cuisiniers)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gourmet&Quality Lifestyle -Magazin 'enVogue' Naanii Global www.naaniiglobal.com /Gourmet: World's 50.Best restaurants 2019 - prime culinary experiences - N1º.'MIRAZUR',.France, - Argentina’s prime culinary export, exquisite seasonal food, French Côte d’Azur, K Johanna Altmann, Chief Editor Gourmet (es)
  2. « La cérémonie des 50 Best est annulée », sur www.lhotellerie-restauration.fr (consulté le )
  3. a et b Juliette Geay, « Seulement trois femmes à la tête des 50 meilleurs restaurants au monde », sur www.franceinter.fr, (consulté le )
  4. Jérôme Lachasse, « Le meilleur restaurant du monde n'est plus français », sur BFMTV (consulté le )
  5. https://blogs.lexpress.fr/styles/restaurant/2013/04/29/que-faut-il-penser-du-worlds-50-best-restaurants/.
  6. https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2003/apr/29/foodanddrink.shopping.
  7. (es) « 'Restaurant’ es un montaje », El Pais,‎ (lire en ligne)
  8. https://www.gq.com/story/best-new-restaurant-list-problems.
  9. (es) “Restaurant’ es un montaje”, sur le site ccaa.elpais.com du 2 mai 2012.
  10. Que faut-il penser des World’s 50 Best Restaurants 2013 ?, sur le site blogs.lexpress.fr du 29 avril 2013.
  11. (en) Matthew Fort, « Questionable taste », The Guardian, Londres,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. (de) The World’s 50 Most Hyped Restaurants, sur le site troisetoiles.de du .
  13. a et b (en) Lisa Abend, « The World’s 50 Best Restaurants? Says Who? », The New York Times, publié le 12 avril 2011, consulté le 7 mai 2013.
  14. « Lettre ouverte au World’s 50 Best Restaurants », L'Express, publié le 27 avril 2010 par François-Régis Gaudry, consulté le 7 mai 2013.
  15. Entretien avec Joël Robuchon, L'Express, Propos recueillis par François-Régis Gaudry, publié le 11 juin 2009, consulté le 7 mai 2013.
  16. (de) Die Gastro-Oligarchie der 50 Best Restaurant-Ranglisten, sur le site fienholdbiss.de du 5 mai 2012.
  17. (en-GB) bighospitality.co.uk, « France’s Anne-Sophie Pic named World’s Best Female Chef », sur bighospitality.co.uk (consulté le )
  18. (en-GB) bighospitality.co.uk, « Elena Arzak named World's Best Female Chef 2012 by World's 50 Best Restaurants Awards », sur bighospitality.co.uk (consulté le )
  19. « Noma sacré (une nouvelle fois) meilleur restaurant du monde par le World's 50 Best », sur LEFIGARO (consulté le )
  20. (en) By Maureen O'Hare CNN, « World's 50 best restaurants for 2021 », sur CNN (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]