Parti social-démocrate (Algérie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Parti social-démocrate
Histoire
Fondation
Cadre
Type

Le Parti Social Démocrate (PSD) est un parti politique algérien. Il est fondé le par Abderahmane Adjerid et Youcef MekkiIkhlef. Il est le premier parti politique officiellement agréé depuis le pluripartisme instauré en 1989. Il est le premier également à être invité à la plus grande émission politique télévisée algérienne « Face à la presse » [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Le parti, créé sous la devise « Liberté, Travail, Progrès », regroupait des entrepreneurs et avocats de l’Association des créateurs d’entreprises (ACE) et des intellectuels progressistes conduits par Hamidi Khodja.

Idéologie et revendications[modifier | modifier le code]

Parti favorable à la liberté d’entreprise, il réclamait une plus grande implication de l’État dans les secteurs stratégiques publics[2]. Le parti se voulait centriste, refusant capitalisme et socialisme et favorable à un islam moderne. Il était très proche en matière économique des grandes lignes du gouvernement[3].

Personnalités liées à ce parti[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Abed Charef, Algérie : Le Grand Dérapage, La Tour-d'Aigues, L'Aube, , 525 p. (ISBN 2-402-04791-7, lire en ligne), p.12
  2. « L'opposition politique en Algérie », sur Le soir d'Algérie,
  3. Jeune Afrique, Jeune Afrique, Numéros 1500 à 1512, Jeune Afrique, , p.26
  4. Achour Cheurfi, La classe politique algérienne : de 1900 à nos jours : dictionnaire biographique, Alger, Casbah Editions, , 511 p. (ISBN 9961-64-292-9), p.147