Mouvement pour la réforme nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mouvement pour la réforme nationale
Présentation
Président du parti Fillali Ghouini
Fondation
Scission de Mouvement de la renaissance islamique
Siège Bir Mourad Rais, Alger Drapeau de l'Algérie Algérie
Secrétaire général du parti Djamel Benabdessalem
porte parole Djahid Younsi
Idéologie Islamisme, libéralisme
Assemblée populaire nationale Assemblée populaire nationale
Représentation
Assemblée populaire nationale[1]
1 / 462
[1]

Le Mouvement pour la réforme nationale (Harakat al-Islah al Watani) est un parti politique islamiste algérien fondé par Abdallah Djaballah et présidé par Djahid Younsi, et dont le secrétaire général du parti est Djamel Benabdeslam à partir du 2010. Le parti est arrivé 3e lors de l'élection présidentielle de 2004 avec 5 % des voix. Lors des élections législatives il a obtenu 9,5 % des suffrages, et compte 43 députés au parlement en 2002 et 3 députés en 2007. Il s'oppose notamment à la révision du Code de la famille algérienne.

En , Abdallah Djaballah est écarté de la présidence du parti au profit de Mohamed Boulahya[2].

En vue des élections municipales du , et à la surprise générale, Mais pour l'élection présidentielle d'avril 2009, seul Djahid Younsi, l'ex-secrétaire général du parti, a décidé d'aller au charbon en présentant sa candidature au nom de sa propre formation. Djahid Younsi est devenu le président du mouvement pour la réforme après avoir évincé le Cheikh Djaballah de la présidence de ce parti.

En septembre 2020, Fillali Ghouini apparaît dans la presse comme président du parti[3].

Références[modifier | modifier le code]