Parc Micaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parc Micaud
Image illustrative de l’article Parc Micaud
Parc Micaud, au bord du Doubs
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Subdivision administrative Bourgogne-Franche-Comté
Commune Besançon
Quartier Les Chaprais
Altitude 245 m
Superficie 3 ha
Cours d'eau Doubs
Histoire
Création 1843
Personnalité(s) Jean-Agathe Micaud
Alphonse Delacroix
Caractéristiques
Type Jardin public
Essences arbores et fleurs
Gestion
Propriétaire Municipalité
Ouverture au public Oui
Accès et transport
Tramway TRAMT1 T2 
Localisation
Coordonnées 47° 14′ 28″ nord, 6° 01′ 56″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Parc Micaud
Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté
(Voir situation sur carte : Franche-Comté)
Parc Micaud
Géolocalisation sur la carte : Besançon
(Voir situation sur carte : Besançon)
Parc Micaud

Le parc Micaud ou promenade Micaud est un jardin public de Besançon situé au bord du Doubs. Il est baptisé du nom de Jean-Agathe Micaud, ancien maire de Besançon de 1835 à 1843, et initiateur du parc en 1843.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1830 le projet de ce parc de plus de 3 hectares est établi par la municipalité pour combler des terrains marécageux, un bras du Doubs et l'ancienne île des prés de champ qui faisait face à l'île aux moineaux, dans l'actuel quartier Bregille, entre la boucle du Doubs et l'actuel boulevard Édouard Droz.

En 1843, Jean-Agathe Micaud, maire de Besançon de 1835 à 1843, lance l'initiative de ce parc public arboré, verdoyant et fleuri sur les plans de l’architecte franc-comtois Alphonse Delacroix, avec environ 400 arbres parmi lesquels plusieurs spécimens remarquables de magnolia à grandes fleurs, hêtres à feuillage lacinié, tulipiers, paulownias, sophoras, etc[1]. Il comporte également un kiosque à musique du XIXe siècle, un bateau-restaurant, des bassins, une cascade d’agrément, un carrousel et un terrain de jeux pour enfants.

Contigu à l'office de tourisme, voisin du casino de Besançon de l'ancien Besançon-les-Bains, et de la gare de Besançon-Mouillère, le parc prolonge la promenade de l'Helvétie, le long du Doubs, aux portes du centre-ville historique. Il offre une vue privilégiée sur la Boucle, la citadelle de Besançon et la cité des arts et de la culture.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ainsi qu'un gingko biloba appartenant à l'une des espèces végétales les plus anciennes sur Terre (270 Millions d'années).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]