Paint horse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paint horse
Paint horse de robe pie overo.
Paint horse de robe pie overo.
Région d’origine
Région États-Unis
Région d'élevage Amérique du Nord, Europe
Caractéristiques
Morphologie Cheval de selle médioligne
Taille 1,48 m et 1,60 m
Robe Presque toujours pie
Tête Petite
Pieds Petits
Caractère Intelligent, docile et calme
Autre
Utilisation Principalement équitation western

Le Paint horse est une race de chevaux de travail et de couleur, américaine. Caractérisé par sa robe pie, le Paint est très proche du Quarter horse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Guerrier Apsaroke de la tribu des Crows, sur des chevaux pie.

Ses origines proviennent de mustangs, de barbes espagnols, de Cleveland Bays, d'anciennes lignées de Morgan, avec une légère influence du Pur-sang. L’American Paint Horse Association a été fondée en 1962. Avec seulement quelques centaines de chevaux enregistrés à la fin de la première année, l’association compte aujourd’hui plus d’un million de Paint horses et enregistre environ 15 000 nouveaux chevaux par année.

Il s'agit d'un Quarter horse de couleur, mais certains Paint horses naissent de couleur unie (« solid color »), c'est-à-dire sans tache blanche sur le corps autre que balzane ou marque en tête.

Présentation de Paint horses en République tchèque

Les Indiens d'Amérique du nord aimaient particulièrement les chevaux à robe pie ou tachetée qui flattaient leur naturelle exubérance décorative. Cela leur permettait également un meilleur camouflage à la chasse ou à la guerre[réf. nécessaire]. Au début du XXe siècle, les Blancs dominants qui avaient farouchement combattu les Indiens rejetèrent donc les chevaux tachetés et les exclurent plus tard du livre généalogique du Quarter horse, cheval du cow-boy par excellence.

Dans les années 1950 et 1960, certains éleveurs et utilisateurs de Quarter horse tachetés décidèrent de valoriser ces modèles uniques en les inscrivant dans un registre généalogique particulier. Ces chevaux ont aujourd'hui un succès grandissant auprès de professionnels et d'amateurs d'équitation western et autres cultures de l'Ouest dans le monde entier.

Description[modifier | modifier le code]

CAB International indique une taille comprise entre 1,45 m et 1,60 m[1]. Le modèle est celui du cheval de travail, très proche du Quarter horse, dont une arrière-main puissante et des jambes musclées, adaptées au travail qui leur est demandé.

Robe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pie (cheval).

Bien que toutes les robes soient théoriquement possible, les différentes variantes de la robe pie sont les plus recherchées[1]. Ils se divisent en deux grandes familles, Tobiano et Overo[1], au sein desquelles se trouvent les variantes Tovero, [[[Splashed White]], etc. Un cheval est « Solid » s'il porte une robe unie, sans tache.

Tempérament et entretien[modifier | modifier le code]

Leur caractère est vif mais docile, ils sont très calmes. Les juments Paint horse sont de très bonnes poulinières et de très bonnes mères.

Sélection[modifier | modifier le code]

L'APHA (American Paint Horse Association) est basée à Fort Worth au Texas. Un livre généalogique est ouvert parallèlement à celui du Quarter horse, qui est géré par l'AQHA (American Quarter Horse Association) à Amarillo au Texas.

Pour enregistrer un poulain (pie ou non) à l'APHA il est nécessaire qu'au moins un de ses parents soit déjà enregistré comme Paint horse, l'autre géniteur pouvant être un Quarter horse ou un pur-sang inscrit au Jockey Club.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le Paint horse est réputé polyvalent. Souvent utilisé en équitation western (reining, cutting, barrel racing, team roping (en)…) et en randonnée équestre, il peut être monté en dressage, saut d'obstacles ou en voltige, et peut être dressé au spectacle équestre.

Diffusion de l'élevage[modifier | modifier le code]

Cette race est la deuxième plus répandue aux États-Unis. Elle est présente en Europe, notamment en France, Allemagne, Italie et Grande Bretagne. Il est toujours élevé au ranch de la famille Moyle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Porter et al. 2016, p. 435.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Porter et al. 2016] (en) Valerie Porter, Lawrence Alderson, Stephen J.G. Hall et Dan Phillip Sponenberg, Mason's World Encyclopedia of Livestock Breeds and Breeding, CAB International, , 6e éd., 1 107  p. (ISBN 1-84593-466-0, OCLC 948839453), « American Paint Horse », p. 435. Voir et modifier les données sur Wikidata