Cheval crème

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cheval crème
{{#if:
Cheval perlino inscrit au stud-book crème, à Saint-Guyomard en Bretagne
Cheval perlino inscrit au stud-book crème, à Saint-Guyomard en Bretagne

Région d’origine
Région Drapeau des États-Unis États-Unis
Caractéristiques
Morphologie Cheval de selle
Taille 1,48 m à 1,65 m au garrot
Poids 400 à 550 kg
Robe Toujours crème
Tête Expressive avec de grands yeux bleus, noisette ou foncés et des ganaches bien dessinées
Caractère Volontaire, gentil, docile et fier.
Autre
Utilisation Dressage, équitation western, endurance, TREC etc.

Le cheval crème (pluriel : chevaux crème) est un type de cheval de selle qui fait partie des races de chevaux d'origine étrangère reconnues par les haras nationaux français et le ministère de l’Agriculture en France depuis le 15 mars 2005[1]. Aux États-Unis, le cheval crème est considéré comme un registre de couleur[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il existe un registre aux États-Unis pour les chevaux portant une robe crème ou blanche depuis 1937, L’association américaine “American White et American Creme Horse Registry”, elle inscrit tous les chevaux portant ces robes au stud book American Creme Horse Registry[1]. Ces chevaux sont issus de différentes races, notamment de Quarter Horses, de Lusitaniens, de Pure race espagnoles, de Barbes et de Pur-sang arabes[1].

En 2002, l’American Creme Horse Association ferma les inscriptions dans ce Stud-book à titre initial et seuls les chevaux issus eux-mêmes de parents inscrits au Stud-Book peuvent désormais être considérés comme chevaux crème au titre de l'ascendance[1]. Le but est d'harmoniser, d'homogénéiser les modèles, de permettre une sélection et dans le but de permettre au cheval crème de devenir une race à part entière[1].

Les effectifs de ce cheval en France sont assez réduit mais en progression constante, chaque année voyant la création de nouveaux élevages[1]. Les chevaux crème sont élevés dans toutes les régions de France mais le plus grand nombre d’élevages se trouve dans le sud et le sud ouest[1]. Chaque année, l’association française du cheval crème organise un concours national de race[1].

Description[modifier | modifier le code]

Tête d'un cheval perlino.

Ce cheval est issu de plusieurs races différentes et peut donc présenter des variations de types. La taille va de 1,48 m à 1,65 m, avec une moyenne de 1,55 m à 1,60 m. Le poids varie de 400 kg à 550 kg. L'association française du cheval crème définit ainsi le type de cheval idéal. Tête expressive avec grand yeux, des ganaches bien dessinées, des yeux bleus, noisette ou foncés. Encolure longue avec attache fine. Robe toujours cremello, palomino, perlino ou champagne, la couleur des crins et de la queue varient du blanc au crème foncé. La peau ne doit pas forcément être rose, elle peut aussi être noire. Quelques petites taches noires autour des yeux, de la bouche ou sur les parties génitales sont admises, mais la peau mouchetée ou marbrée est éliminatoire. Épaule longue, oblique et bien musclée. Poitrail profond. Ligne du dessus au dos court, rein large, croupe ronde et bien musclée. Cuisse bien musclée, paturons de longueur moyenne et oblique[1].

Sont admis en croisement les Quarter Horses, Lusitaniens, Pure race espagnole, Barbe et Pur-sang arabe. Le caractère est volontaire, gentil, docile et fier.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le cheval crème est polyvalent et peut s'essayer à de nombreuses disciplines équestres[1]. Il peut participer aux concours hippiques de dressage mais pas au niveau international, à l'équitation western du fait de son modèle, à l'endurance, au TREC[1]. Sa robe en fait un cheval de spectacle très recherché. Il est de plus très facile à dresser[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]