Cherokee (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cherokee (homonymie).

Cherokee
Région d’origine
Région Drapeau des États-Unis États-Unis
Caractéristiques
Morphologie Cheval d'allures
Taille 1,42 m à 1,52 m

Le Cherokee est une race ou une lignée de chevaux d'allures issus du cheval colonial espagnol, originaire des États-Unis. Apparenté au Choctaw, il est extrêmement rare.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Cherokee est élevé comme une lignée tribale de chevaux, distincte[1]. La plus ancienne mention connu de chevaux chez les Cherokee remonte à 1775[2]. Son origine se situe dans le sud de l'Oklahoma actuel[1]. Il est cependant évident que la race originelle élevée par les indiens Cherokee dans les années 1830 a été influencée par des croisements avec des chevaux occidentaux[2].

Quelques étalons mexicains à la robe tachetée ont vraisemblablement influencé la célèbre lignée connue sous le nom de Whitmire[2]. L'origine de cette lignée a été retracée au déplacement d'une tribu amérindienne Cherokee établie à Etocha, en Géorgie, en 1835[2]. Ce déplacement, connu sous le nom de Trail of Tears (chemin des larmes), a impliqué le déplacement de tous les chevaux et du bétail élevé par cette tribu Cherokee vers de nouveaux territoires réservés aux indiens[3].

Cette lignée est préservée au fil des années, mais elle est croisée avec des chevaux d'origine mexicaine, comanche, et choctaw, tous apparentés au cheval colonial espagnol[2]. En 1975, la lignée est relativement nombreuses, mais peu de chevaux originels ont survécu en raison de nombreux croisements et de la dispersion du cheptel[2]. En 1988, il ne reste plus que 59 chevaux de lignée Choctaw et Cherokee au total[2].

Le Cherokee Heritage Center, situé à Tahlequah, en Oklahoma, récupère Hawkeye, un cheval hongre descendant de la lignée de Whitmire et à 5/8e d'origine Cherokee, en 1997[3]. Il déclare à cette occasion son souhait de préserver des chevaux semblables à ceux que les indiens Cherokee possédaient par le passé[3]. En 2000, une jument du nom de Sadie est obtenue, pour lui tenir compagnie[3].

Description[modifier | modifier le code]

Considéré comme un type tribal du cheval colonial espagnol[1], le Cherokee est un cheval d'allures, de modèle léger[4]. Il toise de 1,42 m à 1,52 m d'après CAB International[4].

Ces chevaux peuvent présenter des couleurs de robe originales, notamment le pie avec uniquement des oreilles colorées, connu sous le nom de medecine hat[2]. La race est connue pour sa robustesse et sa vigueur, n'ayant que très peu de problèmes de santé[5].

La race est reconnue par l'American Indian Horse Registry et par le Horse of America Registry[3].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Malgré leur taille assez réduite, ces chevaux sont tout à fait capables de porter des hommes adultes[5].

Diffusion de l'élevage[modifier | modifier le code]

La race est extrêmement rare, ne perdurant qu'à moins d'une centaine d'individus, tous influencés par le Choctaw[6]. L'American Livestock Breeds Conservancy classe le statut de la race comme critique, avec environ 300 individus restants[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Lynghaug 2009, p. 60.
  2. a b c d e f g et h Lynghaug 2009, p. 61.
  3. a b c d e et f (en-US) Brian Daffron, « Cherokee Horses: A Link to the Trail of Tears », IndianCountryToday.com,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juin 2018)
  4. a et b Porter et al. 2016, p. 451.
  5. a et b « American Livestock Breeds Conservancy: Blackjack Mountain Horse Rescue », sur albc-usa.org (consulté le 17 juin 2018)
  6. Porter et al. 2016, p. 456.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Lynghaug 2009] (en) Fran Lynghaug, The Official Horse Breeds Standards Guide : The Complete Guide to the Standards of All North American Equine Breed Associations, MBI Publishing Company LLC, , 672  p. (ISBN 1-61673-171-0)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • [Porter et al. 2016] (en) Valerie Porter, Lawrence Alderson, Stephen J.G. Hall et Dan Phillip Sponenberg, Mason's World Encyclopedia of Livestock Breeds and Breeding, CAB International, , 6e éd., 1 107  p. (ISBN 1-84593-466-0, OCLC 948839453), « Cherokee horse », p. 451Voir et modifier les données sur Wikidata