PWS-26

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
PWS-26
Image illustrative de l'article PWS-26

Constructeur Drapeau : Pologne Podlaska Wytwórnia Samolotów
Rôle Avion d'entraînement
Statut Retiré du service
Premier vol 1935
Mise en service 1937
Date de retrait 1951
Nombre construits 251 exemplaires
Équipage
2 membres.
Motorisation
Moteur Wright Whirlwind J5
Nombre 1
Type Noteur à neuf cylindres en étoile
Puissance unitaire 220 chevaux
Dimensions
Envergure 9,00 m
Longueur 7,03 m
Hauteur 2,75 m
Surface alaire 24,00 m2
Masses
À vide 850 kg
Maximale 1 160 kg
Performances
Vitesse maximale 215 km/h
Plafond 4 600 m
Rayon d'action 450 km
Armement
Interne Une mitrailleuse de calibre 7,92 mm
Externe Deux bombes aériennes d'exercice de 12 kg chacune.

Le PWS-26 est un biplan d'entraînement polonais conçu durant l'entre-deux-guerres et utilisé durant la Seconde Guerre mondiale

Historique[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Directement dérivé du PWS-16 Bis (en) le PWS-26 a été développé afin de fournir un avion d'entraînement intermédiaire et avancé à la force aérienne polonaise. Il a notamment été pensé afin de former les futurs pilotes de bombardiers en piqué. Après un premier vol survenu en 1935 il a été décidé de construire 250 exemplaires de série. La production dura de 1937 à 1938.

Utilisation opérationnelle[modifier | modifier le code]

Lors de son entrée en service opérationnel en 1937 le PWS-26 était le principal biplan d'entraînement de l'aviation polonaise. La très grande majorité des exemplaires était encore en service quand éclata la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Après l'effondrement militaire de la Pologne 120 exemplaires furent saisis par la Luftwaffe qui employa ces avions comme appareils de liaisons. L'aviation militaire soviétique saisit également plusieurs dizaines d'exemplaires qu'elle employa comme avion d'entraînement. En 1940 l'Allemagne nazie livra 28 PWS-26 à son allié roumain. Ce pays est d'ailleurs le dernier à l'avoir retiré du service en 1951.

Préservation[modifier | modifier le code]

Un exemplaire du PWS-26 est préservé au musée de l'aviation polonaise à Cracovie.

Sources & références[modifier | modifier le code]

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

Sources web[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]