Péage de Saint-Arnoult

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vue aérienne du péage avec au premier plan de l'autoroute, la LGV Atlantique.
Arrivée au péage.

Le péage de Saint-Arnoult, en version longue la barrière de péage de Saint-Arnoult, est un péage mis en service en 1972 sur l'autoroute française A10, au sud-ouest du territoire de la commune de Saint-Arnoult-en-Yvelines, en lisière de la forêt de Dourdan. Il a la capacité la plus importante d'Europe d'après son exploitant, Cofiroute[1].

Il a été mis en service le [1] au kilomètre 24 de l'A10[2] avec 20 voies[3]. Il a ensuite été remplacé par de nouvelles installations de l'architecte Michel Herbert[4] inaugurées en 1994[1].

En 2011, Cofiroute a été autorisé à construire deux voies de télépéage sans arrêt[5]. Le péage est aujourd'hui composé de 39 voies de passage et fait travailler une centaine de personnes[6]. Dans les journées les plus chargées de l'année, plus de 131 000 véhicules passent chaque jour au péage et 80 000 en temps normal[7].

La bifurcation de l'A10 avec l'A11 est située peu après, à 2 km plus à l'ouest, tandis que le poste central d'information de Cofiroute est également situé à proximité[8],[9].
De nombreux employés de Cofiroute habitent ainsi à Ponthévrard (près de la bifurcation A10-A11) du fait de sa proximité avec le péage[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Histoire de Cofiroute (2e et 7e images) », sur cofiroute.fr, via web.archive.org, (consulté le 27 mai 2015).
  2. Cécile Maillard, « Le péage de Saint-Arnoult, c’est aussi une usine », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne).
  3. Rémy Demichelis, « Histoires d'autoroutes : ce que vous ne verrez pas en passant à 130 », sur L'Obs, .
  4. Péage de Saint-Arnout, sur Structurae (consulté le 10 août 2011).
  5. [PDF] Avis de l'autorité environnementale sur le projet d'aménagement d'un télépéage sans arrêt sur la barrière pleine voie de l'autoroute A10 au niveau de la commune de Saint-Arnoult-en-Yvelines, DRIEE d'Île-de-France, 18 août 2011 (consulté le 1er décembre 2011).
  6. AFP, « Dans les coulisses du péage de Saint-Arnoult », sur Le Monde.fr, (consulté le 24 août 2014).
  7. OC, avec AFP, « Au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, le week-end le plus long », sur Francetvinfo.fr, France 3 Paris Île-de-France, (consulté le 24 août 2014).
  8. [PDF] Le dispositif hivernal de Cofiroute est en ordre de marche, communiqué de presse de Cofiroute du 7 décembre 2004, sur cofiroute.fr (consulté le 10 août 2011).
  9. Julien Cornu, Comment fonctionne Radio Trafic 107.7 ?, 28 septembre 2009, sur tf1.fr (consulté le 10 août 2011).
  10. Fiche sur le canton de Saint-Arnoult-en-Yvelines, sur Trésor des régions, Maison de la géographie de Montpellier (consulté le 1er décembre 2011).

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Reportage vidéo « Transit : l’autoroute », 52 minutes