Oskar Minkowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Minkowski.
Oskar Minkowski
Description de l'image Minkowski.JPG.
Naissance
Alexsotas (Empire russe)
Décès (à 73 ans)
Fürstenberg (Allemagne)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Champs Médecine
Institutions Faculté de médecine de Strasbourg

Oskar Minkowski, né le à Alexsotas ( aujourd'hui Kaunas dans l'actuelle Lituanie, alors dans l'Empire russe) et mort le à Fürstenberg (Allemagne), est un médecin interniste et physiologiste allemand. Il reste célèbre pour avoir démontré le premier, en 1889 à Strasbourg, avec Josef von Mering, l'origine pancréatique du diabète sucré . Son nom reste également attaché à la plus fréquente des anémies hémolitiques congénitales avec ictère.

Biographie[modifier | modifier le code]

Oskar Minkowski et son autographe, Naunyn-Schmiedebergs Archiv für Experimentelle Pathologie und Pharmakologie, Berlin Heidelberg New York, Springer, 1926. Coll. de la Bibliothèque interuniversitaire de santé.

Il est le frère du mathématicien et physicien Hermann Minkowski (1864-1909)[1] et le père de l'astrophysicien américain Rudolph Minkowski (1895-1976). Il est également le grand-père du professeur de médecine Alexandre Minkowski.

Travaux scientifiques[modifier | modifier le code]

« Un jour d'avril 1889, von Mering rencontre par hasard Minkowski à la bibliothèque de l'institut de chimie biologique : il lui confie sa perplexité quant au rôle de la sécrétion pancréatique dans la digestion des graisses. Pour essayer de mieux le préciser, il avait procédé à des ligatures des canaux pancréatiques, mais cette technique n'était pas satisfaisante, car elle ne permettait pas d'éviter totalement le passage du suc pancréatique dans la lumière intestinale. « Pourquoi alors ne pas réaliser une pancréatectomie totale ? » lui aurait proposé Minkowski. Von Mering croyait qu'une telle opération était impossible à réussir: Claude Bernard n'avait-il pas professé que l'extirpation de la glande pancréatique conduisait irrémédiablement à la mort rapide de l'animal? Minkowski avouera plus tard qu'il ignorait cette prise de position du physiologiste français etque s'il en avait eu connaissance, il ne se serait probablement pas hasardé à exécuter une telle intervention... Toujours est-il qu'il proposa à von Mering de lui confier un chien du chenil de l'institut de Hoppe-Seyler en vue de tenter l'extirpation totale du pancréas. […] l'opération fut pratiquée de manière méticuleuse et dans d'excellentes conditions techniques. »[2]

En son hommage, le "prix Oskar Minkowski"[3] est décerné chaque année par l'European Association for the Study of Diabetes (EASD) à un jeune chercheur ayant contribué à la connaissance du diabète.

Éponymie[modifier | modifier le code]

Timbre lituanien à l'effigie d'Oskar Minkowski, émis en 2012.

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • (de) Ueber die Aenderungen der elektrischen Erregbarkeit des Gehirns nach Verschluss der Kopfarterien, Hartung, Königsberg, 1881.
  • (de) Mittheilungen aus der medicinischen Klinik zu Königsberg [herausgegeben von B. Naunyn], F. C. W. Vogel ,Leipzig, 1888.
  • (de) Aus der medicinischen Klinik von Prof. Naunyn in Strassburg: zur diagnostik der Abdominaltumoren, L. Schumacher , Berlin, [1888].
  • (de) Zur pathologischen Anatomie der rheumatischen Facialislähmung, [Berlin] , [1891].
  • (de) « Untersuchungen όber den Diabetes mellitus nach Exstirpation des Pankreas. », Arch f Ex Path U Pharm., 1893, 31: 85-189.
  • (de) Handbuch der Ernährungstherapie und Diätetik, [unter Mitw. von Prof. Dr. Biedert; Hrsg. von E. von Leyden], Thieme , Leipzig, 1897-1899.
  • (de) Untersuchungen zur Physiologie und Pathologie des Harnsäure bei Säugetieren, Hirschfeld , Leipzig, 1898.
  • (de) Ueber eine hereditäre, unter dem Bilde eines chronischen Icterus mit Urobilinurie, Splenomegalie und Nierensiderosis verlaufende Affection, Wiesbaden , 1900.
  • (de) Die Gicht,A. Hölder , Wien, 1903.
En collaboration
  • (de) avec Josef von Mering, « Diabetes mellitus nach Pankreasexstirpation. », Arch. f. Exp. Path. U. Pharm., 1890, 26:371–387.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hermann Minkowski
  2. Jean-Marie Brogard, « L'origine pancréatique du diabète est découverte à Strasbourg(1889) », Histoire de la médecine à Strasbourg, Jacques Héran (coord.), La Nuée Bleue (Strasbourg), 1997, (2e éd. rév.), p. 408-409.
  3. Minkowski Prize dans le site de de l'European Association for the Study of Diabetes (EASD)
  4. Minkowski-Chauffard (maladie de) dans le Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2015, en ligne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative à Strasbourg.
  • (de) Wilhelm Stepp, Oskar Minkowski: Zum 70. Geburtstag, J. F. Lehmann, 1927, 14 p.
  • (en) Houssay BA, « The discovery of pancreatic diabetes. The role of Oscar Minkowski. », Diabetes, 1:112–116(1952).
  • (en) Edward Shapiro, Ludwig Strauss,« Oskar Minkowski's registration of left atrial pressure curves in mitral valve disease », The American Journal of Cardiology, July 1964, Volume 14, Issue 1, Pages 107–111.
  • (en) John H. Talbott, A biographical history of medicine : Excerpts and essays on the Men and their work, Grune & Stratton, New York, Londres, 1970, p. 901-902 (ISBN 0-8089-0657-7).
  • Théodore Vetter, « Oskar Minkowski », Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie d'Alsace, 1982, vol. 27, p. 2667.
  • (en) R. Luft, « Oskar Minkowski: Discovery of the pancreatic origin of diabetes », Diabetologia, July 1989, Volume 32, Issue 7, pp 399-401.
  • Jean-Marie Brogard, « L'origine pancréatique du diabète est découverte à Strasbourg(1889) », Histoire de la médecine à Strasbourg, Jacques Héran (coord.), La Nuée Bleue (Strasbourg), 1997, (2e  éd. rév.), p. 408-409.
  • (en) Shafrir E., « Oscar Minkowski (1858-1931)--the seminal contributor to the understanding of diabetes. », Israel journal of medical sciences, 30:10 1994 Oct p. 799.
  • (en) Heinz Schneider, « Prof. Dr. Oskar Minkowski », Diabetes aktuell, 3/2003, S. 26-28, Texte intégral.
  • (en) Viktor Jörgens, Herman Oskar L. Minkowski, « Oskar Minkowski (1858–1931) », Diabetologia, 2005, vol. 48, N°8, Texte intégral.
  • (en) Victor Jörgens, « Oskar Minkowski (1858-1931). An outstanding master of diabetes research », Hormones, 2006, 5(4):310-311, Texte intégral.
  • (en) Loriaux, D Lynn, « Oskar Minkowski (1858–1931) », The Endocrinologist, January/February 2006, Volume 16, Issue 1, p 1, Texte intégral.
  • (en) Kyle, Robert A. et al., « Oscar (Oskar) Minkowski: Discovery of the Pancreatic Origin of Diabetes », Mayo Clinic Proceedings', Volume 90 , Issue 2 , e17-e18, Texte intégral.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Images externes
Oskar Minkowski dans la BIU Santé