Osamu Dezaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Osamu Dezaki (出﨑 統?)
Surnom Makura Saki, Toru Yabuki, Kazuhiro Sai, ...
Naissance
Shinagawa, Tokyo, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Décès (à 67 ans)
Mitaka, Tokyo, Japon
Profession Réalisateur

Osamu Dezaki (出﨑 統, Dezaki Osamu?), né le à Tokyo au Japon et mort le à Mitaka, une ville de la banlieue ouest de Tokyo[1], est un réalisateur de séries et de films d'animation (anime).

Son frère de trois ans son aîné, Satoshi Dezaki (en) est également un réalisateur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Osamu Dezaki est né le à Shinagawa, un arrondissement du sud de Tōkyō. Il a un frère, Satoshi Dezaki (en), de 3 ans son aîné, qui fera lui aussi une carrière dans l'animation. En 1959, il intègre le lycée de Ritsukitazono, situé dans l'arrondissement d'Itabashi, au nord de Tōkyō. Déjà grand fan de cinéma et de manga, il en dessine quelques-uns durant ses années lycée pour les faire louer dans des magasins spécialisés dans la location de manga, pratique alors courante à l'époque.

Il arrêta de dessiner à la fin du lycée en 1962 et entre chez Toshiba où il ne reste qu'un an. En 1963, il intègre le studio d'animation Mushi Production créé par le mangaka Osamu Tezuka dont Dezaki est un grand admirateur.

Les débuts avec Mushi Production (1963-1972)[modifier | modifier le code]

Il commença sa carrière dans l'animation en travaillant comme Intervalliste à partir du 30e épisode de la série Astro, le petit robot, adaptation du manga éponyme d'Osamu Tezuka. Il grimpe rapidement les échelons jusqu'au poste de directeur d'épisode et travaille par la suite sur d'autres production du studio comme Goku no Daibōken (1967) et Wanpaku Tanteidan (en) (1968). Il réalise même des storyboards en 1965 pour la série Big X (en) pour le compte du jeune studio Tokyo Movie.

Au cours de l'année 1968, il décide de se mettre à son propre compte mais il continue de collaborer avec Mushi Production notamment sur Dororo (1969), Moomin (1969-1970) et sur le film Senya Ichiya Monogatari (1969).

C'est également à cette époque qu'il va commencer à utiliser le pseudo de Makura Saki (崎枕 ou さきまくら?) en alternance avec son vrai nom ou d'autre pseudos.

En avril 1970, on lui donna la possibilité de passer à la réalisation sur la série Ashita no Joe adapté du très populaire manga éponyme de Tetsuya Chiba. Diffusée jusqu'en décembre 1971, c'est la première collaboration avec le chara-designer Akio Sugino avec qui Dezaki va de nouveau collaborer de nombreuses fois.

Dezaki continua de travailler avec Mushi notamment sur Andersen Monogatari (en) (1971) et Kanashimi no Belladonna (1973) mais les problèmes que rencontre le studio à ce moment le pousse à travailler avec Tokyo Movie sur Lupin III (1971-1972) au poste de storyboarder ou encore avec le jeune studio Sunrise sur Hazedon à la réalisation.

Le succès avec Madhouse et Tokyo Movie (1972-1984)[modifier | modifier le code]

Le , Dezaki fonda avec d'anciens membres de Mushi pro dont Masao Maruyama et Rintarō le studio Madhouse. Dezaki continue alors de travailler avec le studio Tokyo Movie et parvient à faire sous-traiter l'animation de la série Jeu, set et match ! (1973-1974) par Madhouse. Dezaki retourne au poste de réalisateur sur Ganba no Bōken (en) (1975) puis Manga Sekai Mukashi Banashi (1976 - 1979) de Tokyo Movie dont l'animation est là aussi sous traité par Madhouse.

Mais c'est surtout à la fin des années 1970 que Dezaki s'impose comme réalisateur incontournable avec des séries à succès comme Rémi sans famille (1977-1978), La Rose de Versailles (1979-1980) et Space Adventure Cobra (1982-1983). Cette même période voit également les premières réalisations de films pour Dezaki la plupart dérivée des séries sur lequel il a travaillé comme Ace o Nerae (1979), Ashita no Joe (1980), Rémi sans famille (1980), Cobra (1982) et Ganba no Bōken (en) (1984).

En octobre 1980, il quitta Madhouse et part fonder avec son ami Akio Sugino le studio Annapuru (あんなぷる?)

Dezaki va également réaliser la série Mighty Orbots (en) (1984) pour le marché américain puis part faire une pause de deux ans.

De 1986 à 1996 : une activité en ralenti[modifier | modifier le code]

Il revient en 1986 avec Sweat Sea puis en 1987 avec la série Bionic Six (en) et les OAV d'Ace o Nerae. À partir de 1987, dans un contexte de crise de l'animation, Dezaki va beaucoup moins réaliser, abandonnant la réalisation de série et de films pendant près de dix ans (exception de Oniisama he (1991-1992)). Dezaki va alors se concentrer sur les TV spéciaux de Lupin III dont il réalisera les quatre premiers opus (1989-1992) ainsi que le septième (1995). Il va également réaliser plusieurs OAV, format en vogue à cette époque, et notamment les OAV de Blackjack (1993 - 1995 puis 1998-2000), première adaptation d'un manga d'Osamu Tezuka que Dezaki réalise. En revanche, Dezaki ne collabore plus uniquement avec Tokyo Movie Shinsha, alors en graves difficultés financières, mais également avec Tezuka Productions, Studio Gallop, Kitty Films (en)

De 1996 à 2011 : un retour modéré[modifier | modifier le code]

En 1996, Dezaki retourne à la réalisation de film avec une énième adaptation de Black Jack puis enchaîne en 1997 sur la série Tezuka Osamu no Kyûyaku Seisho Monogatari, adaptation également d'une œuvre de Tezuka ainsi que Hakugei Densetsu (en) (1997-1999), inspiré de l'histoire de Moby Dick. À partir de 2000, Dezaki va beaucoup moins réaliser, se cantonnant de 2001 à 2004 à un film annuel dérivé de la série pour enfants Hamtaro.

En 2005, Dezaki réalise une série, The Snow Queen (en) ainsi qu'un film, Air mais fait une pause en 2006. Après la réalisation du film Clannad en 2007, Osamu retourne à la réalisation avec Ultraviolet : Code 044 qui lui donne l'occasion de travailler avec le studio Madhouse, celui qu'il avait créé il y a 36 ans de cela.

Il s'éteint le à 67 ans, des suites d'un cancer du poumon.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Les œuvres surlignées en gras sont les projets où il est le réalisateur

Série TV[modifier | modifier le code]

TV spécial[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

OAV[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]