Oropos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de Grèce image illustrant la Grèce antique
Cet article est une ébauche concernant une ville de Grèce et la Grèce antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Oropos (grec : Ωρωπός) est une ville portuaire de l’Attique située à la frontière de la Béotie.

Au IVe siècle av. J.-C., le philosophe Dicéarque parle, dans sa correspondance avec son condisciple Théophraste de la cité d’Oropos, dont les habitants commettent des vols, de l’ostentation des Platéens, de l’esprit de contradiction des Thespiens, de l’obséquiosité des habitants de Coronée ou bien encore de la stupidité des habitants d’Haliarte[1].

À Oropos s’élevait autrefois l’Amphiaréion d'Oropos, sanctuaire d’Amphiaraos.

Elle fut durant la dictature des colonels le siège d’un camp de concentration où fut interné - entre autres - Mikis Theodorakis.

Le village contemporain comptait 860 habitants en 2001.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Status Græciæ, p. 18.