Ordre du Million d'Éléphants et du Parasol blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éléphant (homonymie).

Ordre laotien du Million d’Éléphants et du Parasol blanc
Image illustrative de l’article Ordre du Million d'Éléphants et du Parasol blanc
Insigne d’officier de l’ordre du Million d’Éléphants

Décerné pour Services exceptionnels civils et militaires
Statut Éteint
Chiffres
Date de création 1909
Dernière attribution 1975

LAO Order of the a Million Elephants and the White Parasol - Knight BAR.png
Barette de l'ordre

L’ordre du Million d’Éléphants et du Parasol blanc est un ordre du Laos, alors sous protectorat français, créé en 1909 par le roi Sisavang Vong. Cet ordre à classe unique jusqu’en 1927, récompensait les services exceptionnels civils et militaires. Après 1927, l’ordre comporte quatre classes, puis par la suite cinq classes ainsi qu’un collier. Il a été supprimé avec la fin de la monarchie au Laos le 1er décembre 1975 (fin du règne de Savang Vatthana, fils du fondateur).

Récipiendaires français[modifier | modifier le code]

Cordon de Grand-croix du général Ély.
  • Charles de Gaulle, président français – grand croix du Million d'Eléphants et du Parasol blanc ;
  • Léon Noël, diplomate ;
  • François Valentin, Général d'armée – Commandeur de l'ordre du Million d'Éléphants et du Parasol blanc[1] ;
  • Alain de Lacoste-Lareymondie, homme politique français, chef du cabinet civil du général de Lattre et du général Salan, pendant la Guerre d'Indochine ;
  • Jean Larrieu, officier de Cavalerie, Jedburgh, membre de la Force 136, il est parachuté au Laos en 1945 - officier de l'Ordre du Million d'Éléphants. ;
  • Marcel Bigeard officier général et ancien secrétaire d'État à la Défense ;
  • Raoul Salan officier général, ancien gouverneur militaire de Paris et artisan du putsch des généraux en 1961 ;
  • Paul Ély, Grand croix, général français ;
  • Bob Maloubier, affecté à la Force 136, il est parachuté au Laos en 1945, et est fait prisonnier par les Japonais - commandeur de l'Ordre du Million d'Éléphants.
  • Marcel François Goulette, (1893-1932) aviateur colonial, cet ordre lui a été décerné pour son raid aérien en Asie. Lors de son voyage de retour, il rapatria à son bord le gouverneur Pasquier à Paris.
    • François Lefèvre (1884-1938), Directeur Général des Chemins de Fer de l'Indochine.
  • Henri Galliard, médecin et parasitologiste français.
  • Pierre Fourcaud, officier français du BCRA et du SDECE - Grand officier de l'ordre
  • André TEXIER, X49, Officier français du Génie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Viotte et Michel Ferrier, « François Valentin (32), 1913–2002 », La Jaune et la Rouge, no 587,‎ (lire en ligne)