Odia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Odia ou oriya
ଓଡ଼ିଆ (oṛiā)
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Nombre de locuteurs ~38 millions
Typologie SOV
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Odisha (Drapeau de l'Inde Inde)
Codes de langue
ISO 639-1 or
ISO 639-2 ori
ISO 639-3 ori
IETF or
Échantillon
ସବୁ ମନୁଷ୍ୟ ଜନ୍ମକାଳରୁ ସ୍ୱାଧୀନ. ସେମାନଙ୍କର ମର୍ଯ୍ୟାଦା ଓ ଅଧିକାର ସମାନ. ସେମାନଙ୍କଠାରେ ପ୍ରଜ୍ଞା ଓ ବିବେକ ନିହିତ ଅଛି. ସେମାନେ ପରସ୍ପର ପ୍ରତି ଭାତୃଭାବ ପୋଷଣ କରି କାର୍ଯ୍ୟ କରିବା ଦରକାର.
(Article 1 de la Déclaration universelle des droits de l'homme[1])

L’odia, aussi appelé plus anciennement oriya (ଓଡ଼ିଆ (oṛiā)), est une langue indo-aryenne parlée dans l’État de l'Odisha, à l’Est de l’Inde, dont elle est la langue officielle. C'est aussi l’une des langues officielles de l’Inde. D'après le recensement de 2011, l'odia est la langue maternelle de 37 521 324 Indiens, dont 34 712 170 en Odisha (soit 92,5 % des locuteurs et 82,7 % de la population de l'État)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'odia est une langue indo-iranienne orientale descendant directement d'un prâkrit, probablement le magadhi. Elle semble avoir été très peu influencée par l'arabe et le persan (par rapport aux autres langues du nord de l'Inde). Des inscriptions du dixième siècle semblent démontrer l'existence de l'ancien odia mais les premières inscriptions faisant consensus datent de 1249[3].

Écriture[modifier | modifier le code]

Phonologie[modifier | modifier le code]

Une locutrice de l'odia enregistrée à Balasore. Elle interprète un chant traditionnel et raconte une histoire.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Voici les voyelles de l'odia[4] (phonème, alphasyllabaire, romanisation) :

Antérieures Centrales Postérieures
Fermées /i/ ଇ/ଈ i/ī /u/ ଉ/ଊ u/ū
Mi-fermées /e/ e [o] ¹
Mi-ouvertes /ɔ/ ଅ/ଓ a/o
Ouvertes /a/ ā
  • Note 1 : [o] est un allophone de /u/ ou de /ɔ/[5].

Consonnes[modifier | modifier le code]

Voici les consonnes de l'odia[6],[7] (phonème, alphasyllabaire, romanisation) :

Labiales Dentales Rétroflexes Palatales Vélaires Glottales
Nasales /m/ m /n/ n /ɳ/ /ŋ/
Occlusives sourdes /p/ p /t/ t /ʈ/ /t͡ʃ/ c /k/ k
aspirées /pʰ/ ph /tʰ/ th /ʈʰ/ ṭh /t͡ʃʰ/ ch /kʰ/ kh
voisées /b/ b /d/ d /ɖ/ /d͡ʒ/ j /g/ g
murmurées /bʱ/ bh /dʱ/ dh /ɖʱ/ ḍh /d͡ʒʱ/ jh /ɡʱ/ gh
Fricatives /s/ ସ/ଷ/ଶ s/ṣ/ś /h/ h
Roulées /r/ r
Spirantes /w/¹ w /l/ l /ɭ/ /j/ y
Impression en langue odia dans une presse typographique à Cuttack (Odisha).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (fr + en) B. P. Mahapatra, P. Padmanabha et al., « Langues constitutionnelles », dans Heinz Kloss (dir.) et Grant D. McConnell (dir.), Les langues écrites du monde : Relevé du degré et du mode d'utilisation, vol. II, t. I : Inde, Québec, Presses de l'Université Laval, (1re éd. 1989) (lire en ligne), p. 389.
  • (en) George Cardona (dir.) et Dhanesh Jain (dir.), The Indo-Aryan Languages [« Les langues indo-aryennes »], Londres et New York, Routledge, , 1re éd., 1088 p. (présentation en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :