Novelda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Novelda
Blason de Novelda
Héraldique
Drapeau de Novelda
Drapeau
Santuaire de Maria Magdalena à Novelda.
Santuaire de Maria Magdalena à Novelda.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté valencienne Communauté valencienne
Province Alicante (provincia).svg Province d'Alicante
Comarque Vinalopó Mitjà
District judic. Novelda
Maire
Mandat
Milagrosa Martínez Navarro (PP)
Depuis 2011
Code postal 03660
Démographie
Gentilé Novelder/a
Population 26 517 hab. (2013)
Densité 351 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 23′ 00″ nord, 0° 46′ 00″ ouest
Altitude 241 m
Superficie 7 565 ha = 75,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Communauté valencienne

Voir sur la carte administrative de Communauté valencienne
City locator 14.svg
Novelda

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Novelda

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Novelda
Liens
Site web www.ayto-novelda.es

Novelda (en castillan et en valencien) est une commune de la province d'Alicante, dans la Communauté valencienne, en Espagne. Elle est située dans la comarque du Vinalopó Mitjà et dans la zone à prédominance linguistique valencienne[1]. Sa population s'élevait à 26 517 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le noyau urbanistique principal est située sur la rive droite de la rivière Vinalopó, qui traverse le territoire communal au nord des sierras de las Pedrizas et du Cid.

Novelda est intégrée à la comarque de Vinalopó Mitjà. Les communes limitrophes à Novelda sont : Petrer, Elda, Monóvar, La Romana, Monforte del Cid, Aspe.

Rose des vents Petrer, Elda Rose des vents
Monóvar
La Romana
N Monforte del Cid
O    Novelda    E
S
Aspe

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville antique a probablement été fondée par les Grecs, avant de passer sous le contrôle des Carthaginois puis des Romains. Après la période de l'occupation par les Maures durant laquelle la ville fait partie du Royaume de Murcie, la Reconquista est réalisée de 1243 à 1252 par un fils de Ferdinand III de Castille. En 1296, Novelda est intégrée au Royaume de Valence. En 1366, Pierre IV, roi d'Aragón, la cède la forteresse au seigneur avant que son fils, Juan I, la donne en 1393 à Pedro Maça de Liçana. Cette famille constitue à partir de 1448 la baronnie de Novelda. Elle passe ensuite successivement aux mains des Rocamora, des ducs de Mandás, des marquis de Terranova comtes de la Granja et marquis de la Romana.

Aux XVe siècle et XVIe siècle, la forteresse est définitivement abandonnée lors de la croissance économique et démographique de la ville qui compte en 1595 2 115 habitants, principalement d'origine mauresque. Leur expulsion en 1609 entraîne une double crise économico-démographique qui perdure jusqu'au XVIIIe siècle. Lors de la guerre de Succession espagnole, la ville passe sous le contrôle de l'archiduc Charles (en 1703).

La municipalité de Novelda est institué en 1901.

Démographie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des Maires
Période Identité Parti Qualité
1979-1983 Salvador Sánchez Arnaldos PSPV-PSOE -
1983-1987 Salvador Sánchez Arnaldos PSPV-PSOE -
1987-1991 Salvador Sánchez Arnaldos PSPV-PSOE -
1991-1995 Luis Gómez Díez PSPV-PSOE -
1995-1999 Milagrosa Martínez Navarro
Luis Gómez Díez (Depuis 1997)
PP
PSPV-PSOE
-
1999-2003 Milagrosa Martínez Navarro IDP / PP -
2003-2007 Milagrosa Martínez Navarro
José Rafael Sáez Sánchez
PP -
2007-2011 José Rafael Sáez Sánchez PP -
2011-2015 Milagrosa Martínez Navarro PP -


Économie[modifier | modifier le code]

Novelda est un important centre de production de marbre, travertin, et gypse exploités dans différentes carrières du territoire de la commune. L'agriculture noveldense se résume à la monoculture du raisin de table dans ses deux variétés principales : l’aledo et l’ideal. L'activité industrielle la plus importante est la fabrication et l'élaboration de marbre et de la pierre naturelle. L'autre activité industrielle présente est celle de l'agroalimentaire, spécialisée dans la fabrication des conserves et la commercialisation des épices, condiments et infusions.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Le château de la Mola, date de la période mauresque. Les deux principales églises sont l'église Arciprestal de San Pedro, datant de 1553 et restructuré dans le style baroque au XVIIIe siècle et l'église San Roque de 1663. L'autre élément majeur du patrimoine de Novelda est le sanctuaire Santa María Magdalena, construit au XIXe siècle par José Salas (1918-1946), un disciple d'Antoni Gaudí qui s'est inspiré de la Sagrada Familia de Barcelone pour sa réalisation.

La ville accueille également le musée du Modernisme abrité dans une maison de style Art nouveau construite par Pedro Cerdán (1863-1947) des années 1920 ; le Musée archéologique municipal installé dans la Casa de la Cultura ; et le Centre culturel Gómez-Tortosa hébergé dans un bâtiment de 1902.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]