Notre-Dame d'Akita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Apparitions Mariales à Akita
Image illustrative de l'article Notre-Dame d'Akita

Nom officiel Apparitions à Akita en 1973
Observé par Catholiques
Commence 6 juillet 1973
Finit 13 octobre 1973

Notre-Dame d’Akita est le vocable sous lequel est invoquée la Vierge Marie ayant délivré trois messages à une religieuse japonaise, Sœur Agnès Sasagawa Katsuko les 6 juillet, 3 août et 13 octobre 1973 à Akita au Japon[1].

À la suite de ces apparitions[2],[3], une statue de la Vierge Marie eut 101 lacrimations inexpliquées entre le 4 janvier 1975 et le 15 septembre 1981.

Ses messages ont été reconnus comme authentiques par l’évêque de Niigata en 1984 et approuvés par le cardinal Ratzinger en juin 1988.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Catholic News Agency: l'épicentre d'un tremblement de terre proche d'un lieu d'apparition mariale.
  2. Marie de Nazareth.
  3. Pee Teiji Yasuda. Le prodige de notre temps - Notre Dame d'Akita - les larmes et le message de Marie, 1987 (ISBN 2880220661)