Yves Chiron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chiron.
Yves Chiron
Paris - Salon du livre et de la famille - Yves Chiron - 2.jpg

Yves Chiron en 2015.

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Yves Chiron, né le à Notre-Dame-de-la-Rouvière, est un essayiste, journaliste et historien français.

Il est spécialiste de l'histoire de l'Église et du catholicisme à l'époque contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Yves Chiron est titulaire d'un DEA en histoire des religions[1].

Travaux[modifier | modifier le code]

Il a notamment publié plusieurs biographies de papes (Pie IX, Pie X, Benoît XV, Pie XI, Jean XXIII, Paul VI), dont plusieurs ont été traduites en différentes langues. On lui doit aussi des enquêtes historiques sur les béatifications et les canonisations, sur les apparitions mariales et sur les miracles de Lourdes, sur le Padre Pio et une biographie de Frère Roger de Taizé.

Il s'est aussi intéressé à l'histoire du nationalisme français et de la contre-révolution : parmi ses premiers ouvrages, figurent la biographie de Maurice Barrès en 1986 suivie, en 1987, d'une étude consacrée à Edmund Burke et, en 1991, d'une biographie de Charles Maurras.

Depuis 2008, il dirige le Dictionnaire de biographie française à la suite de Jean-Pierre Lobies.

Positionnement et collaborations[modifier | modifier le code]

Catholique, proche des traditionalistes, il est classé parmi les « guénoniens » par Jean-Yves Camus et René Monzat[2].

Il a collaboré à Écrits de Paris et Rivarol[3], ainsi qu'à Présent jusqu'en juin 2014, date à laquelle il a démissionné, en raison de son désaccord avec la nouvelle ligne éditoriale du journal[4].

Il collabore régulièrement à La Nef, au Figaro Histoire et à Sedes Sapientiae.

Il a fondé, en 1999, le Bulletin Charles Maurras (devenu Maurassiana en 2006) et les éditions BCM. Il publie par ailleurs Aletheia, une lettre d'informations religieuses (15 numéros par an).

Œuvres[modifier | modifier le code]

En collaboration :

  • La Contre-Révolution. Origines, Histoire, Postérité, sous la direction de Jean Tulard, Perrin, 1990 ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.laprocure.com/biographies/Chiron-Yves%20/0-1202187.html.
  2. Jean-Yves Camus et René Monzat, Les Droites nationales et radicales en France : répertoire critique, Lyon, Presses universitaires de Lyon, , 526 p. (ISBN 2-7297-0416-7), p. 356.
  3. Jean-Paul Lippi, Julius Evola, métaphysicien et penseur politique : essai d'analyse structurale, Lausanne, L'Âge d'homme, coll. « Les Dossiers H », , 311 p. (ISBN 2-8251-1125-2), p. 293.
  4. Yves Chiron, « Pourquoi je n’écris plus dans Présent », Aletheia, no 216, XVe année,‎ (lire en ligne).
  5. Analyse dans Famille chrétienne n°1982 du 9 au 15 janvier 2016, p. 46

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :