Norcia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant italien image illustrant l’Ombrie
Cet article est une ébauche concernant une commune italienne et l’Ombrie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Norcia
Place San Benedetto
Place San Benedetto
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Umbria.svg Ombrie 
Province Pérouse 
Code postal 06046
Code ISTAT 054035
Code cadastral F935
Préfixe tel. 0743
Démographie
Gentilé nursini
Population 4 995 hab. (31-12-2010[1])
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 48′ 00″ nord, 13° 06′ 00″ est
Altitude Min. 604 m – Max. 604 m
Superficie 27 400 ha = 274 km2
Divers
Saint patron San Benedetto
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ombrie

Voir sur la carte administrative de la zone Ombrie
City locator 14.svg
Norcia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Norcia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Norcia
Liens
Site web http://www.comune.norcia.pg.it/

Norcia (historiquement Nursie en français) est une commune italienne d'environ 5 000 habitants, située dans la province de Pérouse, dans la région Ombrie, en Italie centrale. Le village a obtenu le label des Plus Beaux Bourgs d'Italie. Elle porte anciennement le nom de Nurcie, où serait né Benoît de Nursie.


Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Article connexe : Prosciutto di Norcia.
Article connexe : Norcineria.

L'élevage des porcs dans la zone de Norcia est présent depuis les temps immémoriaux favorisé par des forêts de chênes et l'abondance de glands, aliment très prisé par les porcs.

Les norcini (habitants de Norcia) deviennent au fil des siècles des spécialistes (par antonomase appelés norcini) de l'anatomie porcine, de l'abattage, de la préparation et de la conservation des découpes de porc.

Le plus célèbre de ses produits est le Prosciutto di Norcia.

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

Piazza San Benedetto avec le palais communal à gauche et la basilique Saint-Benoît.
Norcia, Piazza San Benedetto : la Castellina, le palais fortifié, qui fut un temps le siège du gouvernement pontifical, accueille aujourd'hui un musée et des expositions temporaires.

Le patrimoine artistique de Norcia, quoique encore visible et intéressant, a cependant été affecté par de nombreux séismes au cours des siècles, souvent catastrophiques, qui ont gravemement endommagé et détruits des monuments importants et les traces du passé pré-romain de la ville. Les édifices bas et avec des murs en escarpement, caractéristiques du centre historique, sont d'ailleurs un témoignage des règlements qui furent adoptés par la législation pontificale après le séisme de 1859.

Le cœur artistique et monumental de la ville tourne principalement autour de sa place centrale où se concentrent les édifices symboliques de l'identité de la cité.

  • La basilique Saint-Benoît dont la construction originelle, avec la splendide façade gothique, la rosace et les frises des quatre évangélistes, remonte au XIIe siècle. Selon la tradition, elle fut édifiée sur les restes de la maison du saint, mais il est plus probable qu'elle ait remplacé une basilique d'époque romaine. La basilique a été en grande partie détruite lors du séisme du 30 octobre 2016[2].
  • Le Portico delle Misure, un marché aux céréales couvert, dont la mesure de capacité en pierre est encore bien visible, construit à l'abri de la basilique en 1570.
  • La Castellina, la résidence fortifiée siège de la prefécture et du gouvernement pontifical, édifiée en 1554 sur les plans Vignola.
  • La cathédrale de Santa Maria Argentea, construite sur le site d'une église démolie en 1554 pour faire place à la Castellina et dont il subsiste le portail remonté sur l'actuel côté gauche, et qui abrite plusieurs œuvres d'artistes flamands et un triptyque mural du XVIe siècle de Francesco Sparapane.
  • Le Palazzo Comunale, le palais communal remontant au XIVe siècle, amplement restauré au XIXe siècle suite au séisme de 1859.
  • Le « monument à saint Benoît de Nursie » réalisé par Francesco Prinzi à l'occasion des 1 400 ans de la naissance du saint.
  • Le complexe monumental Saint-François, plus éloigné de la Piazza San Benedetto, remonte au XIVe siècle et abrite aujourd'hui les archives communales et la bibliothèque municipale.
  • L'église Saint-Augustin (Chiesa di Sant'Agostino) présente une façade gothique suivant la structure de
  • Le Tempietto est la construction historique la plus originale et la mieux conservée de Norcia. Elle fut construite en 1354 Vanni della Tuccia. Il était appelé Maìna au Moyen-Âge et oppose une structure très classique à une décoration sculptée similaire à l'orfévrerie lombarde, constituée de motifs zoomorphes, phytomorphes, anthropomorphes, géométriques, symboliques et ésotériques.
  • Le Criptoportico près de la Porta Ascolana abrite de nombreuses découvertes archéologiques réalisées dans la ville et remontant principalement à la cité sabine.


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 juin 2004 en cours Nicola Alemanno Centro-Destra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Agriano, Aliena, Ancarano, Biselli, Campi, Casali di Serravalle, Castelluccio di Norcia, Cortigno, Forca Canapine, Forsivo, Frascaro, Legogne, Nottoria, Ocricchio, Ospedaletto, Paganelli, Pescia, Piediripa, Popoli, San Marco, San Pellegrino, Sant'Andrea, Savelli, Serravalle, Valcaldara.

Le village de Castelluccio di Norcia est la zone habitée la plus proche du Monte Argentella, dans les monts Sibyllins.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Accumoli, Arquata del Tronto, Cascia, Castelsantangelo sul Nera, Cerreto di Spoleto, Cittareale, Montemonaco, Preci

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. La basilique Saint Benoit, un des symboles de l'Italie a été détruite par le tremblement de terre, Huffington Post, 30 octobre 2016.