Séisme du 26 octobre 2016 en Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Séismes d'octobre 2016 en Italie
Date

(19 h 10 min 0 s UTC et 21 h 18 min 0 s UTC)[1]

Magnitude 5,4, pris 6,1[1]
Intensité maximale 6,1
Épicentre 42° 54′ nord, 13° 09′ est
Profondeur 9[2] ou 10[1] km
Régions affectées Marches,Castelsantangelo sul Nera
Ombrie, près de Sellano,
Rome
Victimes 1 mort[3] et 10 blessés (provisionnel)

Géolocalisation sur la carte : Ombrie

(Voir situation sur carte : Ombrie)
Séismes d'octobre 2016 en Italie

Géolocalisation sur la carte : Marches

(Voir situation sur carte : Marches)
Séismes d'octobre 2016 en Italie

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Séismes d'octobre 2016 en Italie
L'Italie entre les plaques africaine et eurasiatique.

Le à 19 h 10 UTC et 21 h 18 UTC, des séismes de magnitude 5,4 et 6,1 secouent l'Italie centrale, en particulier les régions des Marches et l'Ombrie. Les effets se sont fait sentir jusqu'à Rome.

Informations[modifier | modifier le code]

Le premier séisme du 26 octobre 2016, de magnitude 5,4, et le second, de magnitude 6,1, qui ont touché une grande partie de l'Italie centrale jusqu'à Rome et même au-delà (Trieste et Naples pour le second) avaient pour épicentre la commune de Castelsantangelo sul Nera, dans la province de Macerata, dans la région des Marches[4],[5].

Le tremblement de terre a eu lieu dans une zone sismique qui est située entre les zones touchées par le séisme d'août 2016 et celui de l'Ombrie et des Marches de 1997. Dans cette zone, aucun tremblement de terre n'avait eu lieu depuis plus de 100 ans.

Le choc destructeur a été précédé par le choc précurseur deux heures avant, ce qui a permis aux gens de quitter leurs maisons et de se mettre en sécurité lorsque le choc principal a eu lieu[6],[7]. Ainsi, malgré l'importance des dégâts matériels et quelques blessés, une seule victime est à déplorer.

Le 30 octobre à h 40 UTC un tremblement de terre de magnitude 6,5 dont l'épicentre est situé à 6 km au nord de Norcia provoque de forts dommages dont la destruction du village de Arquata del Tronto[8] Castelluccio et de la basilique Saint Benoît de Norcia[9]. La magnitude de cette nouvelle secousse est la plus haute en Italie depuis le séisme de 1980 en Irpinia (6,9 Mw).

Secousses[modifier | modifier le code]

Date / heure locale
(CEST)
Magnitude Profondeur
Hypocentre
Épicentre
spot Latitude Longitude
26 oct 2016 19:10:36 5,4 km Castelsantangelo sul Nera 42,88 N 13,13 E
26 oct 2016 21:18:05 6,1 km Ussita 42,92 N 13,13 E
26 oct 2016 23:42:01 4,5 10 km Castelsantangelo sul Nera 42,86 N 13,13 E
27 oct 2016 05:19:27 4,0 km Castelsantangelo sul Nera 42,84 N 13,15 E
27 oct 2016 05:50:24 4.4 km Visso 42,99 N 13,13 E
27 oct 2016 10:21:45 4,3 km Norcia 42,87 N 13,10 E
27 oct 2016 19:22:23 4,2 km Norcia 42,84 N 13,10 E
30 oct 2016 06:40:17 6,5 9,4 km Norcia 42,84 N 13,11 E

[10]

Magnitude des secousses du séisme d'octobre 2016

Comparaisons avec le séisme d'août 2016 et effet domino[modifier | modifier le code]

Séisme au nord d'Amatrice

Le séisme d'octobre ne serait pas une réplique de celui d'août. Mario Tozzi, expert de l'Institut de géologie environnementale et géo-ingénierie (Igag) du Conseil national de la recherche (CNR) a en effet déclaré à l'AFP « Ce n'est pas une réplique, c'est un nouveau tremblement de terre. »[11]

Gianluca Valensise, sismologue à l’Institut national italien de géophysique partage le même avis : « processus [...] dans la continuité d’un effet domino »[12]. Pascal Bernard, sismologue à l'Institut de physique du globe de Paris, aussi : « des séismes qui se déclenchent les uns les autres »[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Radio Canada, 27 octobre 2016.
  2. ledevoir.com
  3. t-online.de
  4. « Une série de tremblements de terre frappe à nouveau le centre de l'Italie », sur Le Figaro, (consulté le 27 octobre 2016).
  5. « Un nouveau séisme touche le centre de l’Italie », sur Magazine International, (consulté le 27 octobre 2016).
  6. (en) Spiegel Online, Hamburg Germany, « Erdbeben in Italien: Ein geologischer Zufall rettete Tausende »
  7. temblor.net
  8. (it) « Terremoto, Arquata del Tronto non esiste più », Il Messagero,‎ (lire en ligne)
  9. (it) « Terremoto di magnitudo 6,5 tra Norcia e Preci. Decine di feriti mappa E' il più forte dal 1980. "Castelluccio rasa al suolo" », sur repubblica.it, Repubblica, (consulté le 30 octobre 2016).
  10. ingv.it
  11. « Séisme en Italie », sur huffingtonpost.fr,
  12. « La série de séismes en Italie est un "processus qui peut perdurer" », sur Le Monde,
  13. « Italie, de nouveaux séismes à prévoir dans prochains mois », sur La Croix,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]