Nora Swinburne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Swinburne.

Nora Swinburne

Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Le Fleuve (1951)

Nom de naissance Elinore Johnson
Naissance 24 juillet 1902
Bath (Angleterre)
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès 1er mai 2000 (à 97 ans)
Londres (Angleterre)
Royaume-Uni
Profession Actrice
Films notables La Citadelle (1938)
Quo Vadis (1951)
Le Fleuve (1951)
Hélène de Troie (1956)

Nora Swinburne est une actrice anglaise, de son vrai nom Elinore Johnson, née à Bath (Angleterre, Royaume-Uni) le 24 juillet 1902, décédée à Londres (Angleterre, Royaume-Uni) le 1er mai 2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant ses études à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres, Elinore Johnson débute en 1916 au théâtre. Elle y accomplit une large part de sa carrière, sous le pseudonyme de Nora Swinburne, à Londres principalement. Notons qu'en 1923 et 1930, elle se produit à Broadway (New York), dans trois pièces — voir rubrique "Théâtre" ci-dessous —.

En 1937, à l'occasion de la pièce Wise Tomorrow, représentée à Londres, elle rencontre l'acteur Esmond Knight qui deviendra son troisième époux en 1946 (et dont elle restera veuve à son décès en 1987), aux côtés duquel elle jouera à plusieurs reprises, au théâtre comme au cinéma.

Au septième art, Nora Swinburne débute en 1920 (neuf autres films muets suivront, jusqu'en 1926). En 1930, elle apparaît dans son premier film parlant et en tournera cinquante au total, le dernier en 1971.

Outre le cinéma britannique, majoritaire, son nom figure également au générique de quelques films américains, dont trois comptent parmi ses plus connus : Quo vadis (1951), Le Fleuve (1951) et Hélène de Troie (1956, coproduction italo-américaine), les deux derniers avec son époux Esmond Knight.

À la télévision, entre 1956 et 1974, elle participe à trois téléfilms et à quelques séries comme La Chute des aigles (Fall of Eagles).

En particulier, elle collabore en 1967 à neuf épisodes du feuilleton britannique La Dynastie des Forsyte.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Au cinéma
À la télévision
  • 1967 : Feuilleton La Dynastie des Forsyte (The Forsyte Saga), épisode 1 Une fête de famille (A Family Festival), épisode 2 Un scandale dans la famille (A Family Scandal), épisode 4 Un dîner de famille (Dinner at Swithin's), épisode 5 Le Propriétaire (A Man of Property), épisode 7 Dans le malheur (Into the Dark), épisode 8 Un Forsyte retrouve le bonheur (Indian Summer of a Forsyte), épisode 9 Procédure (In Chancery), épisode 11 La Toile d'araignée (The Web) et épisode 12 Naissance d'un Forsyte (Birth of a Forsyte)

Théâtre[modifier | modifier le code]

En Angleterre (sélection)[modifier | modifier le code]

Pièces jouées à Londres, sauf mention contraire

À Broadway[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]