Quo vadis (film, 1951)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quo vadis.
Quo vadis
Description de l'image Poster - Quo Vadis (1951) 01.jpg.
Réalisation Mervyn LeRoy
Scénario Henryk Sienkiewicz (roman)
S. N. Behrman
Sonya Levien
John Lee Mahin
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 171 min.
Sortie 1951

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Quo vadis[1] est un film américain (péplum) réalisé par Mervyn LeRoy, sorti en 1951. Il est adapté du roman de l'écrivain polonais Henryk Sienkiewicz Quo vadis ?, qui avait valu à son auteur un prix Nobel de littérature en 1905.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette œuvre, longue de près de trois heures, décrit l'émergence du christianisme à Rome sous Néron, à travers une histoire d'amour entre un officier romain, Marcus Vinicius, neveu du mécène épicurien Pétrone, et Lygie, une jeune otage Lygienne, devenue chrétienne, fille adoptive d'un général retraité, qu'il prendra comme épouse après avoir échappé au massacre des chrétiens dans les arènes impériales.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Reformaté au ratio 1,75:1 en 1971 pour les 20 ans du film

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non crédités :

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le roman original a été adapté, entre autres, plusieurs fois à l'écran :

Au cours du film en 1951, une partie d'échecs oppose Marcus à son oncle Pétrone. Les origines du jeu d'échecs sont controversées[2], mais les plus anciennes pièces d'échecs découvertes en archéologie datent du VIIe siècle. L'échiquier vu dans le film est moderne, avec des figurines sculptées. Pétrone qui a les blancs gagne la partie et dit Échec et mat, cette notion remonte au VIe siècle. Marcus a les noirs.
.En fait il semble que ce soit une spécificité du doublage en français . En VO on entend "there you are" , et "da bist du" dans le doublage en allemand . Il est peu probable que la partie d'échecs vue dans le film fut possible ainsi à l'époque de Néron.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Composé sans le point d'interrogation du roman éponyme.
  2. Histoire du jeu d'échecs

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]