Henry Edwards (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henry Edwards.
image illustrant un acteur image illustrant anglais
image illustrant un réalisateur image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant un acteur anglais et un réalisateur britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Henry Edwards (acteur)
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte postale avec Henry Edwards

Naissance
Weston-super-Mare (Somerset, Angleterre)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès (à 70 ans)
Chobham (Surrey, Angleterre)
Profession Acteur
Réalisateur
Scénariste
Producteur de cinéma
Films notables East Is East
The Bargain
Scrooge

Henry Edwards, né le à Weston-super-Mare et mort d'une crise cardiaque le à Chobham (Angleterre), est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henry Edwards monte la première fois sur les planches en province vers 1900, puis rejoint les théâtres du West End de Londres en 1911. En 1913, il se retrouve à jouer face à Ethel Barrymore à New York[1].

Il obtient son premier rôle au cinéma en 1914 dans le court-métrage Clancarty de Harold M. Shaw. Les réalisateurs américains Laurence Trimble et Cecil Hepworth font rapidement appel à lui en tant qu'acteur et scénariste. En 1915, il réalise son premier film A Welsh Singer adapté d'un roman de Allen Raine[1].

En 1928, il devient co-directeur des Twickenham Film Studios avec Leslie S. Hiscott et Julius Hagen[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Mostra de Venise 1936 :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Henry Edwards », sur BFI screenonline
  2. (en) « History of the Twickenham Film Studios », sur twickenhamstudios.com