Nikita Alexandrovitch de Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nikita.
Nikita Alexandrovitch de Russie
Le prince Nikita Alexandrovitch de Russie en 1919
Le prince Nikita Alexandrovitch de Russie en 1919

Titre Prince impérial de Russie
Biographie
Dynastie Maison Romanov
Naissance
Saint-Pétersbourg
Décès (à 74 ans)
Cannes
Père Alexandre Mikhaïlovitch de Russie
Mère Xenia Alexandrovna de Russie
Conjoint Maria Vorontsova-Dachkova
Enfants Nikita Nikitich de Russie

Alexandre Nikitich de Russie


Lesser CoA of the great grandsons of the emperor of Russia.svg

Nikita Alexandrovitch, né le à Saint-Pétersbourg et décédé le à Cannes, membre de la Maison de Holstein-Gottorp-Romanov, fut prince de Russie.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils du Grand-duc Alexandre Mikhaïlovitch dit Sandro et de Xenia Alexandrovna.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le 19 février 1922, Nikita Alexandrovitch de Russie épousa la comtesse Maria Vorontsova-Dachkova (1903-1997), titrée princesse Maria de Russie (13 février 1903 à Tsarkoïe Selo-16 juin 1997 à Cannes).

Deux enfants sont nés cette union :

Biographie[modifier | modifier le code]

Le grand-duc Nikita Alexandrovitch de Russie aux côtés de sa mère, la grande-duchesse Ksenia Alexandrovna de Russie, de son père le grand-duc Aleksandr Mikhaïlovitch de Russie de ses frères et sœur

Dans sa prime jeunesse, le grand-duc Nikita Alexandrovitch de Russie passa ses vacances dans le sud de la France, lieu très prisé par les aristocrates de tous pays mais également par les membres de la famille Romanov. Après l'abdication de Nicolas II de Russie (3 mars 1917), avec de nombreux membres de la famille Romanov, l'impératrice douairière Maria Fiodorovna trouva refuge en Crimée, notamment sa fille, la grande-duchesse Xenia Alexandrovna de Russie, son gendre, le grand-duc Alexandre Mikhaïlovitch de Russie dit "Sandro" et leurs fils: En 1918, beaucoup d'entre eux seront arrêtés, ils resteront captifs pendant un mois, après la signature du traité de Brest-Litovsk (3 mars 1918), ils seront libérés par les Allemands. L'avancée des Bolcheviks en Crimée mit en péril la vie même des membres de la famille Romanov. Le 11 avril 1919, en embarquant sur le navire de guerre britannique le HMS Malborough envoyé par George V du Royaume-Uni[1], ils furent sauvés d'un massacre presque certain. Le bâtiment de guerre les conduisit à Malte où ils vécurent pendant neuf mois[2].

Comme la plupart de ses proches, le grand-duc Nikita Alexandrovitch de Russie s'installa à Paris. Le 19 février 1922, il épousa la comtesse Maria Vorontsova-Dachkova dont les ascendants furent les Dolgorouki et les Narychkine-Chouvalov, familles de la noblesse russe. Après son union avec le grand-duc, elle fut titrée Son Altesse la Princesse Maria de Russie. Son élégance et sa grâce furent très remarquées dans le cercle parisien des Russes blancs et des anciens membres de l'Armée blanche. Le couple resta éloigné de la vie politique et des revendications concernant la restauration réclamée par ses cousins résidant en France ou en Angleterre.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Nikita Alexandrovitch de Russie appartient à la quatrième branche issue de la première branche de la Maison d'Oldenbourg-Russie (Holstein-Gottorp-Romanov), elle-même issue de la première branche de la Maison d'Holstein-Gottorp. Ces trois branches sont issues de la première branche de la Maison d'Oldenbourg. Par sa mère, la grande-duchesse Xenia Alexandrovna de Russie, il est le petit-fils de l'empereur Alexandre III de Russie et un neveu de Nicolas II de Russie, par son père, il est l'arrière-petit-fils du tsar Nicolas Ier de Russie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]