Nidau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nidau
Blason de Nidau
Héraldique
Vue aérienne de Nidau
Vue aérienne de Nidau
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Bienne
communes limitrophes
(voir carte)
Bienne, Port, Ipsach
Maire M. Adrian Kneubühler
Code postal 2560
N° OFS 0743
Démographie
Gentilé Les Nidowiens
Population 6 782 hab. (31 décembre 2010)
Densité 4 462 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 07′ 32″ N 7° 14′ 25″ E / 47.125558, 7.240282 ()47° 07′ 32″ Nord 7° 14′ 25″ Est / 47.125558, 7.240282 ()  
Altitude 495 m
Superficie 152 ha = 1,52 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Nidau

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Nidau

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Nidau
Liens
Site web www.nidau.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Nidau est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif de Bienne.


Géographie[modifier | modifier le code]

Le cœur historique, comprenant le château qui est le siège des autorités préfectorales[3] ainsi qu'une bonne partie de la ville, se trouvent sur une île, créée par le creusement du canal de Nidau à Büren an der Aare, pendant la correction des eaux du Jura. Celle-ci est bordée par la baie du lac de Bienne et la Thielle qui sort du lac pour se jeter dans l'Aar, juste en amont du barrage de régulation de Port.

Histoire[modifier | modifier le code]

Château de Nidau

Le château a été édifié par les comtes de Neuchâtel avant 1200. On suppose que la ville fut fondée en 1338. Le château a été longtemps entouré d'eau. Le pont-levis sur la Thielle ne disparut qu'en 1872. Lors des guerres, mais aussi en tant de paix, Nidau était la communauté bernoise la plus importante installée sur les bords de l'Aar, contrôlant le trafic entre Berne et l' Evêché de Bâle, la région de Bourgogne et l'Alsace. Mais Nidau se trouvait également sur une importante route de commerce entre le sud de la France, passant par la Savoie, Genève, Lausanne à travers les cantons d'Argovie et de Canton de Zurich pour enfin atteindre le Rhin. Le port de Nidau donnant sur le lac de Bienne et sur la Thielle fut de grande importance pour le trafic fluvial jusqu'au XIXe siècle. Pendant l'occupation française de Bienne en 1798, Nidau fut la frontière douanière entre la Suisse et la France.

Démographie[modifier | modifier le code]

La distribution des âges dans la population, selon une analyse datant de 2000, se répartit comme suit :

  • Enfants - Adolescents (0-19 ans) 17,9 %
  • Adultes (20-64 ans) 60,1 %
  • Personnes âgées (+ de 64 ans) 22 %

L'évolution de la population nidovienne de 1850 à nos jours[4] :

Année Population
1850 614
1900 1'578
1950 2'800
1980 8'057
2009 6'864

Linguistique[modifier | modifier le code]

La langue officielle de la commune est l'allemand (73,9 %), avec une importante minorité de 15,8 % de francophones et 2,7 % d'italophones, Nidau (statistiques de 2000: voir références) jouxtant la plus grande ville officiellement bilingue de Suisse: Bienne. Les écoliers nidoviens de langues latines peuvent suivre les écoles françaises biennoises sans payer de frais d'écolage, grâce à un accord financier entre les deux villes (voir: (de) [1].

Nidau compte une bibliothèque alémanique mais également une bibliothèque romande, ouverte 3 jours par semaine.

Musées[modifier | modifier le code]

Musée du Château de Nidau, consacré à la correction des eaux du Jura.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Le Zibelemärit, le Marché aux oignons, a lieu chaque année en octobre.
  • La Stedtlifest se tient annuellement fin mai ou début juin (site officiel)
  • Le cinéma open air se tient à fin juillet/début août dans l'enceinte du château (site officiel)

Personnalités[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La gare du BTI

Train[modifier | modifier le code]

La ville de Nidau se trouve sur la ligne Bienne–Täuffelen–Anet appartenant à l’entreprise de transports Aare Seeland mobil (ASm).
Prix du trajet Nidau-Bienne : CHF 3.00.
Durée du trajet Nidau-Bienne : ~2 minutes

Bus[modifier | modifier le code]

Une ligne de trolleybus permet de rejoindre Bienne (ligne 4), capitale du Seeland.
Prix du trajet Nidau-Bienne : CHF 3.00.
Durée du trajet Nidau-Bienne : ~4 minutes

Bateau[modifier | modifier le code]

Un ancrage sur le canal de Nidau-Büren, pendant les beaux jours, permet l'accès au parcours nautique Bienne-Nidau-Soleure et retour au long du canal de Nidau-Büren de l'Aar.
Durée du trajet Nidau-Soleure: 1 heure 35 minutes (Nidau-Port-Brügg-Büren-Grenchen-Altreu-Solothurn)
Prix du trajet Nidau-Soleur : Plus d'infos

Galerie[modifier | modifier le code]

Vue panoramique du port de Nidau
Vue panoramique de la vieille ville

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Annales historiques du Comté de Neuchâtel et Valangin depuis Jules-César jusqu'en 1722, Jonas Boyve, édition E. Mathey, 1854, p. 120 à 134, 139, 145, 152, 188, 191, 192, 199, 207, 224, 225, 257, 258, 290, 318, 343, 350, 352, 372 Google livres

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. « Bern: Le château de Nidau », sur swisscastles (consulté le 12 octobre 2009)
  4. Site officiel de la ville de Nidau, en allemand

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :