Büren an der Aare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buron (homonymie) et Büren.
Büren an der Aare
Blason de Büren an der Aare
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Berne Berne
Arrondissement administratif Seeland
Communes limitrophes Meienried, Safnern, Meinisberg, Rüti bei Büren, Longeau, Granges, Oberwil bei Büren, Schnottwil, Diessbach bei Büren,Dotzigen
Maire Hermann Käser
NPA 3294
N° OFS 0383
Démographie
Population 3 596 hab. (31 décembre 2016)
Densité 285 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 08′ 25″ nord, 7° 22′ 20″ est
Altitude 443 m
Superficie 1 260 ha = 12,6 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Büren an der Aare

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Büren an der Aare

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Büren an der Aare
Liens
Site web www.bueren.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Büren an der Aare est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif du Seeland.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les bords de l'Aar à Büren an der Aare

Petite ville médiévale, Buron est coincée entre le Städtliberg l’Aar et le Häftli. Entièrement entourée d’un fossé avant les corrections des eaux du Jura, elle forme aujourd’hui un triangle adossé aux berges du canal de Nidau-Büren.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vieux Moulin à eau.

La ville a été construite au XIIIe siècle.

Un pont de bois couvert franchit l’Aar en direction de Longeau. Dans la nuit du 5 au , un incendie criminel a détruit ce pont. Un nouvel ouvrage a été inauguré le .

Des fouilles réalisées entre 1992 et 1997 ont permis de découvrir le site de Chilchmatt, situé au sud de la ville, un site occupé depuis l'âge du bronze. C'était un lieu de pèlerinage important à la fin du Moyen Âge[3].

Le camp de Büren an der Aare entre 1940 et 1942[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, un camp a été installé dans la « Alte Aare » à Büren an der Aare par l'armée suisse. La Alte Aare (de) est une île formée entre l'ancien lit de rivière et le nouveau tracé du canal de l'Aare.

En juin 1940, la deuxième division polonaise de fusiliers d'infanterie, commandée par Bronisław Prugar-Ketling, fut envoyée sur le front de l'ouest afin de soutenir la huitième armée française dans la région de Belfort. Après la défaite, afin d'éviter d'être capturée, la division passa la frontière au sud de l'Ajoie, le 20 juin, plus de douze mille hommes. Le camp hébergea une partie de la division polonaise qui avait passé la frontière suisse après l'Armistice[4]. Le camp fut construit par les Polonais en août 1940, en 1942 le camp accueillait des réfugiés juifs[5].

Le camp fut le lieu de détention de réfugiés juifs[6].

Le camp fut fermé en 1942 à la suite de mauvaises conditions sanitaires et d'une sous-alimentation due à des pratiques malhonnêtes programmées par les responsables du camp. Aussi des vols de coupons de rationnement par le chef de camp[7]. Le scandale a été dévoilé par le magazine « Die Nation »[8].

Transports[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

  • Théâtre : « Kellertheater im Lindenhof ».

Personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :