Nicolas de Maistre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicolas de Maistre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Préfet de la Haute-Loire
-
Yves Rousset (d)
Éric Étienne (d)
Secrétaire général de la préfecture de Seine-et-Marne (d)
-
Sous-préfet de l'arrondissement de Béziers
-
Philippe Chopin (d)
Secrétaire général de la préfecture de la Haute-Marne (d)
-
Commandant
Groupement de gendarmerie départementale de l'Indre (d)
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

Nicolas de Maistre, né le à Valence, est un haut fonctionnaire français.

Après un début de carrière dans la gendarmerie, il a eu un parcours en France métropolitaine dans la préfectorale.

Famille, études[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille anoblie en 1763 en Île-de-France mais ayant lui-même ses attaches familiales en Ardèche[1], diplômé de Saint-Cyr, promotion n° 173 « Général Jean Callies » (1986-1989).

Parcours initial en gendarmerie[modifier | modifier le code]

Nicolas de Maistre choisit la Gendarmerie dès sa sortie de l'école. Après sa formation à l’EOGN à Melun (promotion n° 94 « Lieutenant Jules Save » (1989-1990)), il sert en gendarmerie mobile à l’escadron d’Hirson (Aisne) de 1990 à 1995 comme commandant de peloton et d’escadron[2].

Il est ensuite instructeur en maintien de l’ordre à l’EOGN de 1995 à 1996.

En 1996, il commande la compagnie de gendarmerie départementale de Tours.

Parcours dans la préfectorale[modifier | modifier le code]

Il entre ensuite à l'ENA, promotion Averroès (1998-2000).

Nommé sous-préfet, il est directeur de cabinet du préfet d’Indre-et-Loire en 2000. En 2002, il est promu secrétaire général de la préfecture de Haute-Marne, à Chaumont.

De 2004 à 2007, il est détaché comme expert national auprès de la Commission européenne.

Puis il est sous-préfet, directeur du cabinet du préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, préfet des Bouches-du-Rhône, de 2007 à 2009.

De 2009 à 2011, il est sous-directeur des services opérationnels à la direction de la sécurité civile (DSC) au ministère de l’Intérieur.

Il revient dans les territoires comme sous-préfet de Béziers[3] de 2011 à 2014, puis comme secrétaire général de la préfecture de Seine-et-Marne, à Melun[4], de 2014 à 2019.

Il est nommé[5],[6] préfet de Haute-Loire le et prend ses fonctions[7],[8],[9] au Puy-en-Velay le . Il est remplacé à ce poste lors du mouvement préfectoral du 29 juillet 2020 qui touche notamment les trois départements du Puy-de-Dôme, du Cantal et de la Haute-Loire[10].

Le 26 août 2020, il est nommé directeur de la protection et de la sécurité de l'État au secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale[11].

Décorations[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julien Bonnefoy, « 'Nicolas de Maistre, le futur préfet de Haute-Loire, est originaire de Lamastre en Ardèche », L'Éveil de la Haute-Loire,‎ (lire en ligne)
  2. « Nicolas de Maistre: un ancien officier de gendarmerie préfet de la Haute-Loire », sur L'Essor de la Gendarmerie nationale,
  3. « Nicolas de Maistre nommé sous-préfet à Béziers », Hérault Tribune,‎ (lire en ligne)
  4. La préfecture a un nouveau secrétaire général, Le Parisien, Seine-et-Marne, 11 juillet 2014.
  5. Haute-Loire : Nicolas de Maistre succède à Yves Rousset à la préfecture, France Bleu, 27 mars 2019.
  6. Décret du 27 mars 2019 portant nomination du préfet de la Haute-Loire - M. de MAISTRE (Nicolas)
  7. Nicolas de Maistre, le nouveau préfet de Haute-Loire, a officiellement pris ses fonctions, L'Éveil de la Haute-Loire, 23 avril 2019
  8. Le nouveau préfet de Haute-Loire, Nicolas de Maistre est un voisin d'Ardèche, France Bleu, 23 avril 2019
  9. Nicolas de Maistre, le nouveau préfet vient de prendre ses fonctions, Le Progrès, 23 avril 2019
  10. Trois nouveaux préfets pour le Puy-de-Dôme, le Cantal et la Haute-Loire, France bleu, 29 juillet 2020
  11. Décret du 26 août 2020 portant nomination d'un directeur au secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale - M. de MAISTRE (Nicolas)
  12. « Décret du 31 décembre 2021 portant promotion et nomination dans l'ordre national de la Légion d'honneur », sur www.legifrance.gouv.fr, (consulté le )
  13. Décret du 14 mai 2010 portant promotion et nomination