Nicholas Burns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicholas Burns
Burns, R. Nicholas - Under Secretary for Political Affairs.jpg

Portrait de Burns en tant que sous-secrétaire d'État pour les Affaires politiques.

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction

R. Nicholas Burns, né le 23 janvier 1956 à Buffalo (New York), est un diplomate américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien représentant permanent à l'OTAN et ambassadeur en Grèce, il a occupé des fonctions de responsabilité sous plusieurs administrations, aussi bien républicaines que démocrates.

De 1990 à 1995, il a travaillé à la Maison-Blanche dans les administrations du Président républicain George H. W. Bush puis du Président démocrate Bill Clinton. Il était alors spécialiste de l'Union soviétique puis de la Russie au sein du Conseil à la sécurité nationale.

De 1995 à 1997, il fut porte-parole du département d'État sous la direction des Secrétaires d'État, Warren Christopher puis Madeleine Albright.

Sous l'administration de George W. Bush, il est sous-secrétaire d'État pour les Affaires politiques, sous la direction de Condoleezza Rice. En 2005, il fut considéré comme l'un des principaux artisans de l'arrivée des américains dans le cadre des discussions bilatérales entre l'Union européenne et l'Iran.

Le , il a annoncé vouloir prendre sa retraite de l'Administration américaine pour raisons familiales[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le n°3 du département d'Etat donne sa démission », sur Nouvelobs.com,‎ (consulté le 13 avril 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]