Nganassane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nganassane
Pays Russie
Région Sibérie
Nombre de locuteurs 125 (en 2010)
Classification par famille
Codes de langue
IETF nio
ISO 639-3 nio
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
Glottolog ngan1291

Le nganassane (autres transcriptions : nganassan, nganasan) est une langue ouralienne du groupe des langues samoyèdes du Nord parlée en Russie dans la péninsule de Taïmyr par environ une centaine des quelque mille membres de l'ethnie nganassane.

Écriture[modifier | modifier le code]

Une première orthographe officielle est créée par Natalya M. Terechtchenko en 1987 mais n’a pas été largemenet adoptée. En 1989, un comité (composé de A. A. Barbolina, A. A. Momdye, A. Ch. Momdye, E. A. Helimski) est mis en place pour réviser cette orthographe et celle-ci est finalisé en 1992. Son alphabet utilise l’alphabet cyrillique avec les lettres additionnelles ‹ і ›, ‹ ӱ ›, ‹ ə ›, ‹ ң ›, ‹ Ɂ ›, ‹ δ ›. Le dictionaire ‹ ё › avec ‹ ѳ ›, ‹ ӱ › avec ‹ ү ›, ‹ Ɂ › avec ‹ ″ ›, ‹ δ › avec ‹ з › ou ‹ ӡ ›. Certaines lettres sont aussi utilisées dans des mots d’emprunts : ‹ в ›, ‹ ж ›, ‹ з ›, ‹ ф ›, ‹ ц ›, ‹ ш ›, ‹ щ ›, ‹ ъ ›[1].

Alphabet nganassane (1992)[1]
Ɂ (”) ə a б г д δ (з, ӡ) е ё (ѳ) и і й к л м
н ӈ o п р с т у ӱ (ү) х ч ы э ю я

Le dictionnaire nganassane-russe et russe-nganassane publié en 2001 remplace ‹ ё › par ‹ ѳ ›, ‹ з › et ‹ ӡ › par ‹ з̌ ›, ‹ ӱ › par ‹ ү ›, ‹ Ɂ › par ‹ ” ›[2]. Cet alphabet est utilisé dans le manuel scolaire[3].

Alphabet nganassane[3]
А Б В Г Д Е Ё Ж З З̌ И Й ˮ К Л М Н Ӈ О Ө
а б в г д е ё ж з з̌ и й ˮ к л м н ӈ о ө
П Р С Т У Ү Ф Х Ц Ч Ш Щ Ъ Ы Ь Э Ә Ю Я
п р с т у ү ф х ц ч ш щ ъ ы ь э ә ю я

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les phonèmes vocaliques[4] et consonantiques[5] du nganassane.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ü [y] ɨ [ɨ] u [u]
Moyenne e [e] ə [ə] o [o]
Ouverte ͥa [ia] a [a] ͧa [ua]

Consonnes[modifier | modifier le code]

  Bilabiale Dentale Latérale Palatale Vélaire Pharyng.
Occlusive sourde t [t] t' [tʲ] k [k]
Occlusive sonore b [b] d' [dʲ] g [g]
Fricative sourde s [s] ś [sʲ] h [ x] " [ʔ]
Nasale m [m] n [n] ń [nʲ] ŋ [ŋ]
Liquide r [r] l [l] l' [lʲ]
Semi-voyelle j [ j]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (ru) Oksana Dobžanskaja, « Les chansons des Nganassans », Études Finno-ougriennes, vol. 47 « Varia »,‎ (DOI 10.4000/efo.5011, lire en ligne)
  • (ru) Oksana Dobžanskaja, « Песни нганасан [= Les chansons des Nganassans] », Études Finno-ougriennes, vol. 47 « Varia »,‎ (DOI 10.4000/efo.5081)
  • [Jovnitchkaïa-Turdagina 2011] (ru) С.Н. Жовницкая-Турдагина, Няeˮ букварь : 1 класс, Просвещение,‎ , 127 p. (ISBN 978-5-09-023151-0)
  • (hu) Michael Katzschmann, Chrestomathia Nganasanica : Texte - Übersetzung - Glossar - Grammatik, Norderstedt, Books on Demand GmbH, (ISBN 978-3-8370-1121-0)
  • [Kostiorkina, Labanauskas, Gusev et Brykina 2014] (ru) Н.Т. Костёркина, К.И. Лабанаускас, В.Ю. Гусев et М.М. Брыкина, Певцы и песни авамской тундры. Музыкальный фольклор нганасан, Норильск, АПЕКС,‎ , 224 p. (ISBN 978-5-93-633-114-5, lire en ligne)
  • (hu) Beáta Wagner-Nagy, Chrestomathia nganasanica, Szeged, SZTE Finnugor Tanszék/ MTA Nyelvtudomány Intézet, coll. « Studia uralo-altaica » (no Supplementum 10), (ISBN 963-482-588-5)
  • (en) Beáta Wagner-Nagy, A Grammar of Nganasan, coll. « Grammars and Sketches of the World's Languages, Indigenous Languages of Russia » (no 6), (ISBN 978-90-04-38276-3 et 978-90-04-38275-6)
  • [Jdanova, Kostiorkina et Momde 2001] (ru) Т.Ю. Жданова, Н.Т. Костёркина et А.Ч. Момде, Нганасанско-русский и русско-нганасанский словарь, Санкт-Петербург, Просвещение,‎ (ISBN 5-09-002553-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]