Neuilly-Plaisance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page en date du 18 septembre 2008 à 18:23 et modifiée en dernier par 83.114.22.125 (discuter). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Modèle:Communefra Modèle:Seine-Saint-Denis localisation ville

Neuilly-Plaisance est une commune française, située dans le département de la Seine-Saint-Denis et la région Île-de-France.

Les habitants de Neuilly-Plaisance sont des Nocéen(ne)s.

Géographie

La ville est édifiée sur la rive nord de la Marne, sur le flanc sud-est du plateau d'Avron, à 14 km à l'Est de Paris.

Histoire

Toponymie

Le nom récent de Neuilly-Plaisance a une double étymologie :

  • Neuilly viendrait de “Nobilia-cum”, dérivé du nom commun “novale/is”. Ce mot désigne les défrichements effectués sur les bords de Marne et s’apparente au latin “novus” qui signifie neuf, récent. Les 84 villes et villages qui portent le nom de Neuilly correspondent, non pas à des unités de peuplement ancien, mais à des défrichements récents, la plupart du temps situés au bord d’une rivière.
  • Plaisance fait référence à un lieu agréable, en retrait des marécages de la Marne. Ce nom fut d'abord utilisé pour désigner un hameau et une avenue de Neuilly-sur-Marne.

Naissance de la commune

Avant la Révolution, l'emplacement actuel de la commune était occupé par le parc du château d'Avron (situé à Rosny-sous-Bois).

La commune de Neuilly-Plaisance fut créée en 1892 à partir du territoire de Neuilly-sur-Marne.

Jusqu’à la loi du 10 juillet 1964[1], la commune fait partie du département de la Seine-et-Oise. Le redécoupage des anciens départements de la Seine et de la Seine-et-Oise fait que la commune appartient désormais à la Seine-Saint-Denis après un transfert administratif effectif le .

Administration

Liste des maires successifs de Neuilly-Plaisance[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1983 en cours Christian Demuynck UMP Professeur d’éducation physique
Sénateur depuis 1981
1977 1983 André Mace PCF  
1947 1977 Charles Cathala   6 mandats
1945 1947 René Renard    
1923 1944 Charles Dumont   4 mandats
1919 1923 Joseph Charlier    
1911 1919 Louis Port    
1907 1911 Gaston Joguin    
1898 1907 Jean Fichot    
1892 1898 Louis Bordet    

Intercommunalité

Neuilly-Plaisance est membre de Association des collectivités territoriales de l'Est parisien

Démographie

1896 1901 1921 1936 1946 1954 1962 1968 1975
4 6635 6099 09412 07311 84213 21115 52617 61318 185
1982 1990 1999 - - - - - -
16 96018 19518 236------
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.

Note : la population antérieure à 1892, année de création de la commune, est comptabilisée avec Neuilly-sur-Marne.[3],[4]

Les Nocéens célèbres

Enseignement

  • 6 écoles maternelles
  • 6 écoles élémentaires
  • 1 collège

Transports

La commune est desservie par la station RER.svg Neuilly-Plaisance de la ligne A du RER, et les bus 114, 116 et 127.

Monuments, Curiosités

École communale à Neuilly-Plaisance
  • L'église Notre-Dame-de-l'Assomption (ou d'Avron) fut édifiée en 1932 par l'architecte Henri Conus. Elle devint paroisse le . Elle possède une architecture moderne en béton armé et en brique assez proche de l'église Notre-Dame du Raincy. Des vitraux de l'atelier de Louis Barillet y représentent différents saints.
  • La ville conserve un monument commémoratif en granit édifié en 1886 en commémoration des violents combats du 28 au 31 déc 1870 durant la Guerre franco-allemande de 1870. L'armée française défendait alors le plateau d'Avron face aux prussiens.
  • En 1993,un vignoble de 800 mètres carrés fut replanté.
  • La Voie Lamarque, implantée sur l'emprise d'anciennes voies ferrées tracéees à l'époque de l'exploitation du gypse entre les carrières du Plateau d'Avron et la Marne, est une "coulée verte" entièrement piétonnière et étonnamment interdite aux vélos, qui permet, depuis la rivière, de rejoindre le parc urbain de 31,4 hectares, inauguré en 1999 sur les flancs du plateau. Ce dernier comprend des zones de biotope classées par arrêté préfectoral, visitables sur rendez-vous.


Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Documentation externe

Bibliographie :

  • Le patrimoine des Communes de la Seine-saint-Denis, Flohic éditions, 1994, (ISBN 2-908958-77-5).

Liens externes :

Notes et références

Modèle:Banlieue de Paris