Nalini Anantharaman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nalini Anantharaman
Description de l'image defaut.svg.

Naissance
Paris (France)
Nationalité française
Domaines Mathématiques
Institutions École polytechnique, université Paris-Sud, université de Strasbourg
Diplôme Habilitation universitaire (2006)
Formation École normale supérieure (Paris)
Directeur de thèse François Ledrappier
Distinctions Grand Prix Jacques Herbrand (2011),Prix Henri-Poincaré (2012), Médaille d'argent du CNRS (2013)
Lors de la réunion des associés de la MFO 2016, 8e en partant de la droite

Nalini Anantharaman (née à Paris le ) est une mathématicienne française, professeure à l'université de Strasbourg. Elle a reçu le prix Henri-Poincaré en 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît dans une famille de mathématiciens, ses parents enseignent à l'université d'Orléans. Elle étudie les mathématiques en classes préparatoires au lycée Louis-le-Grand, puis en 1994, à l'École normale supérieure. Elle soutient en 2000 une thèse en mathématiques intitulée Géodésiques fermées d'une surface sous contraintes homologiques[1], à l'université Pierre-et-Marie-Curie puis, en 2006, une habilitation à diriger des recherches intitulée Entropie et localisation des fonctions propres à l'université Claude Bernard-ENS de Lyon. Elle est maîtresse de conférences à l'ENS de Lyon (2001-2006) puis chercheuse au CNRS (2006-2009), professeure associée « Hadamard » rattachée au Centre de mathématiques Laurent-Schwartz (CMLS) de l'École polytechnique (2007-2009)[2]. En 2009, elle devient professeure à l'université Paris-Sud. Depuis 2014, elle est professeure à l'Université de Strasbourg, rattachée à l'Institut de recherche mathématique avancée (IRMA), unité mixte de recherche, et titulaire de la chaire de mathématiques de l'USIAS[3].

Elle a été vice-présidente de la Société mathématique de France de 2010 à 2012.

Elle est, depuis le , membre élue de l'Académie des sciences dans la section de mathématique,[4] et membre honoraire de l'Institut universitaire de France (promotion 2012)[5].

Travaux de recherches[modifier | modifier le code]

Ses recherches portent notamment sur la mécanique quantique (comme l'équation de Schrödinger) et la propagation des ondes[6].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]