François Ledrappier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ledrappier.
François Ledrappier
Ledrappier 2013 Oberwolfach.jpg
François Ledrappier, à Oberwolfach en 2013.
Fonction
Directeur de recherche au CNRS
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Site web
Distinction

François Ledrappier, né en 1946, est un mathématicien français.

Il est directeur de recherche au Laboratoire de probabilités et modèles aléatoires à l’université Pierre-et-Marie-Curie à Paris.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ledrappier est diplômé, en 1967, de l'École polytechnique et a obtenu en 1975 à l'université Pierre-et-Marie-Curie sa thèse de doctorat sous la direction de Jacques Neveu[1]. Il enseigne à l'université Pierre-et-Marie-Curie, puis est professeur à l'université Notre-Dame-du-Lac, dont il est désormais professeur émérite.

Il traite des actions de groupes géométriques, par exemple, dans des flux géodésiques sur des variétés compactes de courbure négative et d'autres systèmes dynamiques, ainsi que des marches aléatoires. Ses recherches ont des liens avec la théorie ergodique et la théorie de la mesure géométrique.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1994, il est conférencier invité au Congrès international des mathématiciens à Zurich avec une conférence intitulée Application of dynamics to compact collecteur of negative curvature.

Parmi ses doctorants figure Nalini Anantharaman.

En 2016, il a reçu le prix Sophie-Germain[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • avec Mark Pollicott (de): Ergodic properties of linear action of (2x2) matrices. Duke Math. J., vol 116, 2003, p. 353-388.
  • avec Elon Lindenstrauss: On the projections of measures invariant under the geodesic flow, Int. Math. Res. Not. 2003, Nr. 9, p. 511—526.
  • avec Martine Babillot: Geodesic paths and horocycle flow on abelian covers, in: Lie groups and ergodic theory (Mumbai, 1996), p. 1-32, Tata Inst. Fund. Res. Stud. Math., 14, Tata Inst. Fund. Res., Bombay, 1998.
  • avec Lai-Sang Young: The metric entropy of diffeomorphisms, Annals of Mathematics, Band 122, 1985, p. 509-574.
  • Un champ markovien peut être d’entropie nulle et mélangeant, C. R. Acad. Sci. Paris Sér. A-B, Band 287, 1978, p. A561—A563.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « François Ledrappier » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]