Néyo (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Néyo (Langue))

Néyo
Pays Côte d'Ivoire
Région Dabéko, Sassandra, Niéga
Nombre de locuteurs 9 200 (1993)[1]
Classification par famille
Codes de langue
IETF ney
ISO 639-3 ney
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
WALS ney
Glottolog neyo1238

Le néyo, ou neyo, ou neyau ou néouolé ou newole ou néwolé est une langue dida de la famille des langues krou parlée dans sud-ouest de la Côte d'Ivoire, essentiellement dans la sous-préfecture de Sassandra.

Transcription[modifier | modifier le code]

La langue Néyo ne possède pas d'écriture mais elle peut se retranscrire en utilisant l'alphabet latin.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Les 9 voyelles du Néyo sont assez comparables à celle du français.

Toutefois ce tableau ne tient pas compte de la longueur vocalique, de la tonalité, et de la modulation existant en Néyo.

Voyelles
Lettres
néyo
Lettres
OPLI
Lettres proches
en français
Exemple mot français API Exemple mot néyo
a a a patte /a/ dada (épervier/filet)
è ɛ è père /ɛ/ dagbè (les moules)
é e é é /e/ zé (une noix de coco)
e ɩ e entre é et i Anglais : bit [bɪt] « morceau » /ɪ/ dadë (salive)
i i i midi /i/ zigli (sucre)
o ɔ o pomme /ɔ/ nëwo(langue néyo)
ö ö ô proche de tôt /ʊ/ dödö (regarde)
ô o ô tôt /o/ kpô (tabouret)
u u ou chou /u/ kotu (vêtement)

Le néyo est une langue à tons: la tonalité y assume une fonction distinctive. Elle sera retranscrite en phonétique par les signes diacritiques :

  • haut é
  • moyen ē
  • bas è

La longueur vocalique et la modulation existent en Néyo mais peuvent s'interpreter comme la réalisation phonétique de deux voyelles et c'est ainsi qu'elles seront retranscrites. .

Consonnes[modifier | modifier le code]

Le Néyo a 22 consonnes (voir le tableau qui suit);

Consonnes
Écriture retenue Prononciation en français Exemple mot français API Exemple mot néyo
b b banc bɑ̃ /b/ bla (malaxe)
bh bh b sans souffler /ɓ/ bha (prends)
s s sans sɑ̃ /s/ s(chambre)
c tchi /c/ machi (allumettes)
d d dans dɑ̃ /d/ dada (épervier/filet)
f f fend fɑ̃ /f/ fuo (faire peur)
g g gant ɡɑ̃ /ɡ/ goze (médicament)
gb gb /ɡ͡b/
ñ gn ou ni gnon ɲɔ̃ /ɲ/
ng ng sound of ng in English si'ng' /ŋ/ ġwlo (femme)
k k casse kas /k/
kp kp /k͡p/
l l entre l et r roulé
m m ment mɑ̃ /m/
n n canne kan /n/
p p pend pɑ̃ /p/
t t tant tɑ̃ /t/
v v vent vɑ̃ /v/
z z zen zɛn /z/
y y yeux /j/
w w oui wi /w/
dj dj /ɟ/

Syntaxe[modifier | modifier le code]

  • La syntaxe du néyo est du type SVO.
  • La flexion verbale est agglutinante: les variations sur le verbe se font avec des particules.
  • Les noms se répartissent en huit classes nominales et l'adjectif suit le nom.

Pour une syntaxe du verbe des langues krou dans une perspective d'universaux du langage, voir Koopman (1984), dans la bibliographie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Delafosse, Maurice, Vocabulaires comparatifs de plus de 60 langues ou dialectes parlées à la Côte d'Ivoire et dans les régions limitrophes, Paris, Ernest Lerous, 1094.
  • Grah, Claire, Approche systématique du niwoli (langue kru Côte d'Ivoire), Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris III, Thèse de doctorat de 3e cycle, 1983.[1]
  • Koopman, Hilda, The syntax of verbs: From verb movement rules in the Kru languages to Universal Grammar, Dordrecht, Foris (Studies in Generative Grammar 15).
  • Thomann, Georges, Essai de manuel de la langue néouolé parlée dans la partie occidentale de la Côte d'Ivoire: ouvrage accompagné d'un recueil de contes et chansons en langue néouolé, d'une étude sur les diverses tribus bêté-bakoué, de vocabulaires comparatifs, d'une bibliographie et d'une carte, Paris, Ernest Leroux, 1905.

Liens externes[modifier | modifier le code]