Muscle auriculaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les muscles auriculaires (en rouge).

Les muscles auriculaires (Musculi auriculares en latin) sont des muscles atrophiques au nombre de trois et situés autour de l'auricule ou pavillon de l'oreille. On distingue ainsi:

  • le muscle auriculaire postérieur
  • le muscle auriculaire supérieur
  • le muscle auriculaire antérieur.

Muscle auriculaire postérieur[modifier | modifier le code]

C'est le plus important des trois. Il est formé de deux ou trois faisceaux.

  • Origine: il nait de la base du processus mastoïde atteignant parfois l'os occipital
  • Trajet: il se dirige vers l'avant
  • Terminaison: il s'achève à la partie inférieure de la conque.

Muscle auriculaire supérieur[modifier | modifier le code]

Mince, triangulaire, il occupe la fosse temporale.

  • Insertion crâniale: il nait du bord externe de l'aponévrose épicrânienne
  • Trajet: il se dirige vers le bas
  • Terminaison: il s'achève par une insertion sur l'épine de l'hélix, la spina helicis.

Muscle auriculaire antérieur[modifier | modifier le code]

Muscle triangulaire, c'est le plus petit des trois.

  • Insertion ventrale: il nait du bord externe du muscle occipito-frontal au niveau du processus zygomatique
  • Trajet: il se dirige vers l'arrière
  • Terminaison: il s'achève à la partie antérieure de la conque.

Innervation[modifier | modifier le code]

Les muscles auriculaires sont innervés par les rameaux auriculaires du nerf facial.

Action[modifier | modifier le code]

Muscles atrophiés chez l'homme, ils sont dilatateurs de l'entrée du conduit auditif externe mais tout le monde n'arrive pas à les mobiliser.

Galerie[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.