Mont Helena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant les Pyrénées
image illustrant les Pyrénées-Orientales image illustrant la paléontologie
Cet article est une ébauche concernant la montagne, les Pyrénées, les Pyrénées-Orientales et la paléontologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (novembre 2016).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Mont Helena]] dans les articles relatifs au sujet.

Mont Helena
Illustration sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 776 m
Massif Pyrénées
Coordonnées 42° 34′ 38″ nord, 2° 39′ 49″ est
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Pyrénées-Orientales

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Mont Helena

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Mont Helena

Le mont Helena est un sommet du massif des Aspres, dans le département français des Pyrénées-Orientales.

Le mont Helena marque la limite entre les communes de Caixas et Prunet-et-Belpuig. Son sommet, équipé d'une vigie et d'un pylône[1] et près duquel se trouvent les ruines d'une chapelle[2], est accessible par une piste.

En mai 1981, dans une fissure karstique du mont Helena fut découvert un gisement pliocène. Les fouilles ont exhumé quinze espèces de rongeurs, dont Occitanomys montheleni, nommée d'après ce site.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lluís Basseda, Toponymie historique de Catalunya Nord, t. 1, Prades, Revista Terra Nostra, , 796 p.
  • Jean-Pierre Aguilar, Marc Calvet et Jacques Michaux, « Description des Rongeurs Pliocènes de la faune du Mont-Hélène (Pyrénées-Orientales, France), nouveau jalon entre les faunes de Perpignan (Serrat-d’en-Vacquer) et de Sète », Palaeovertebrata, vol. 16, no 3,‎ , p. 127-144 (lire en ligne)
  • Jean-Pierre Aguilar et Jacques Michaux, « Le gisement à micromammifères du Mont-Hélène (Pyrénées-orientales): apports à la connaissance de l'histoire des faunes et des environnements continentaux―Implications stratigraphiques pour le Pliocène du Sud de la France », Paléobiologie continentale, vol. 14, no 2,‎ , p. 19-31

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN, accessible via Geoportail
  2. Basseda 1990, p. 346