Monsieur Mangetout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mangetout.
Michel Lotito
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
GrenobleVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Michel LotitoVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Monsieur MangetoutVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Monsieur Mangetout (né Michel Lotito à Grenoble le [1] - mort le dans la même ville) est un artiste de cabaret français. Il était renommé pour sa capacité à manger les choses les plus indigestes comme le fer ou le caoutchouc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Un Cessna 150, l'un des mets de M. Mangetout.

D'après le livre Guinness des records, Monsieur Mangetout a commencé cette activité en 1959[1]. Il a par exemple consommé du métal, du verre, du caoutchouc d'abord en petite quantité.

Puis il s'est attaqué à de plus gros objets. Entre autres Michel Lotito a mangé des bicyclettes, des téléviseurs et même un avion de type Cessna 150. Les objets étaient d'abord démontés et coupés en morceaux avant d'être ingurgités. L'avion lui prit environ deux ans à être mangé (de 1978 à 1980)[2]. Il a commencé à manger ces nourritures peu communes alors qu'il était enfant et s'est produit publiquement à partir de 1966.

Depuis 1966, il a avalé, outre l'avion, 18 bicyclettes, 15 caddies de supermarché, 7 téléviseurs, 6 chandeliers, 2 lits, une paire de skis, un ordinateur[3] ainsi que 400 mètres de chaîne. En date d'octobre 1997, il aurait ainsi ingéré près de 9 tonnes de métal[3].

Michel Lotito souffrait rarement de maladies venant de son régime[4],[5], même après la consommation de matières réputées d'habitude comme toxiques. Quand il travaillait, il consommait environ un kilogramme de matière chaque jour, après que de la paraffine lui était servie comme apéritif, et en buvant des quantités d'eau énormes pendant son « repas ».

Il est mort à 57 ans de cause naturelle[2] et est enterré au cimetière de Grenoble.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Michel Lotito » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b Le Livre Guinness des records 1998, Paris, France, Guinness Media SAS, , 281 p. (ISBN 2-911792-04-1, présentation en ligne), p. 65
  2. a et b (en-US) « Michel Lotito - The man who ate an airplane and everything else », (consulté le 24 août 2016)
  3. a et b (en) « Weird world records: bizarre entries in the Guinness Book of World Records », The Telegraph (consulté le 21 décembre 2014)
  4. (en) Doug Mayer, Val Stori et Tod von Jahnes Macmillan, You Don't Know Sh*t, , 224 p. (présentation en ligne, lire en ligne), p. 40
  5. (en) Clive Carpenter, Ripley's believe it or not! : arts & entertainment, Ripley Pub., , 39 p. (présentation en ligne, lire en ligne), p. 24

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]