Mondaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mondaine
logo de Mondaine
illustration de Mondaine

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme de droit suisse (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social PfäffikonVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.mondaine.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Montre Mondaine 30008.

Mondaine Watch Ltd. est une société anonyme suisse active dans le secteur de l'horlogerie, créée en 1967. L'entreprise a son siège à Pfäffikon et ses ateliers horlogers sont situés à Biberist[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Mondaine Watch Ltd. fabrique et distribue dans le monde entier les montres officielles des Chemins de fer fédéraux suisses (CFF). Les acronymes "CFF", "SBB" et "FFS" apparaissent sous le logo Mondaine, sur le cadran ("SBB" étant la traduction en allemand et "FFS", la traduction en italien de l'acronyme "CFF"). Les montres Mondaine reprennent le cadran créé en 1944 par Hans Hilfiker[2],[3] pour équiper les 3 000 horloges des gares suisses. Avec la célèbre trotteuse rouge, qui reprend la forme ronde du panneau utilisé par le chef de gare pour donner le départ du train, Hans Hilfiker a créé un design intemporel, moderne et lisible, qui et devenu une icône en Suisse et un symbole de la Suisse dans le monde. L'idée, révolutionnaire en 1944, était d'indiquer aux voyageurs présents sur le quai de la gare le temps restant avant le départ du train. Alimentées en électricité, ces 3 000 horloges ont la particularité d'être précises à la minute mais imprécises à la seconde. La raison en est simple : l'électricité subissant des variations de tension, il peut en résulter une imprécision ; les ingénieurs ont donc décidé de faire tourner l'aiguille des secondes en 58.5 secondes (donc plus vite), puis de lui faire faire une pause de 1.5 secondes à chaque nouvelle minute, afin de permettre à l'horloge de se resynchroniser[3], les départs des trains respectant en général une précision de l'ordre de la minute. Ces 3 000 horloges des gares suisses n'indiquent donc presque jamais la seconde exacte, mais cela leur permet d'indiquer fidèlement la minute.

Grâce à leur design épuré, les montres Mondaine ont d'abord connu un grand succès dans les musées : MOMA[4] et Guggenheim[4] à New York, Museum of Design de Londres[4], Munch Museum d'Oslo[réf. nécessaire] pour n'en citer que quelques-uns.

En 1993, Mondaine a reçu le prix Design Plus.[réf. nécessaire] Progressivement, les horloges des gares suisses se sont exportées hors du pays : on[Qui ?] en retrouve ainsi gare de l'Est à Paris[4] et également à la gare de Bruxelles[réf. nécessaire], ainsi que dans le Leicester Square de Londres[5] ou dans le centre-ville de Bâle ou de Zurich[réf. nécessaire].

Les montres Mondaines sont distribuées dans plus de 40 pays[3].

En 2012, Apple a repris le cadran iconique dans l'application « Horloges du Monde », incluse dans la version 6 de son système d'exploitation iOS[3]. Un accord a été signé en octobre 2012 après un mois d'utilisation non autorisée, contre une somme de 20 millions de dollars[6].

En août 2016, deux horloges Mondaine Stop2go sont arrivées sur les planches mythiques de Deauville[7]. A l'image des 3 000 horloges des CFF, ces deux horloges Mondaine Stop2go font une pause de 1.5 secondes toutes les minutes[7].

La 25e heure Mondaine est un concours photo qui a lieu à Deauville, à l'occasion du passage à l'heure d'hiver[8][source insuffisante]. Un jury comptant Bettina Rheims pour présidente[8], y récompense les meilleures photographies prises à Deauville durant l'heure supplémentaire qu'offre le passage à l'heure d'hiver[8][pertinence contestée].

La société Mondaine Watch Ltd s'est diversifiée dès les années 1980[9][source insuffisante] : elle fabrique et distribue les marques de montres Luminox et M-Watch, puis Camel Trophy Adventure[9]. La marque M-Watch a rencontré un très grand succès auprès de la population suisse[réf. nécessaire][10][source insuffisante].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de-CH) « Uhrenfabrik Mondaine bleibt in Biberist », sur az Solothurner Zeitung (consulté le 27 janvier 2019)
  2. (en) « Die Geschichte von Mondaine », sur Mondaine - offizielle Schweizer Bahnhofsuhr für Ihr Hangelenk (consulté le 27 janvier 2019)
  3. a b c et d « Montres de gare CFF de Mondaine | CFF », sur www.sbb.ch (consulté le 27 janvier 2019)
  4. a b c et d Le Point Montres, « Une semaine avec... la Mondaine Stop2go », sur Le Point, (consulté le 27 janvier 2019)
  5. (en) « Swiss glockenspiel clock returns to Leicester Square », sur bbc.com, (consulté le 27 janvier 2019)
  6. Guillaume Champeau, « Apple aurait payé 16 millions d'euros le dessin de l'horloge suisse - Politique », sur Numerama, (consulté le 27 janvier 2019)
  7. a et b « Mondaine, horloger officiel des planches de Deauville », sur FIGARO, (consulté le 27 janvier 2019)
  8. a b et c « CONCOURS PHOTO DE LA 25e HEURE MONDAINE », sur inDeauville - Tourisme, Evénements, City Guide - Site officiel du territoire Deauville, (consulté le 27 janvier 2019)
  9. a et b « About us - Mondaine Group », sur www.mondaine-group.com (consulté le 27 janvier 2019)
  10. « À propos de notre société », sur M-WATCH Mondaine (consulté le 27 janvier 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]