Monaco Telecom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monaco Telecom
logo de Monaco Telecom
illustration de Monaco Telecom

Création 1997
Forme juridique Société anonyme de droit monégasque
Siège social Monaco
Drapeau de Monaco Monaco
Direction Martin Péronnet
Actionnaires NJJ Capital, Principauté de Monaco
Activité Opérateur de télécommunications
Produits Téléphonie fixe, Téléphonie mobile, Accès à Internet, Télévision par câble,
Filiales Epic, Monaco Telecom International, Monaco Telecom Service
Effectif 861 salariés dont 215 à Monaco (Projection Groupe 2020)
Site web monaco telecom

Chiffre d'affaires 370 millions d'euros (Projection Groupe 2020)

Monaco Telecom est l'opérateur de télécommunications de Monaco. Cette société est créée en 1997, à la suite de la volonté du gouvernement monégasque de faire évoluer l'Office monégasque des téléphones, service administratif, vers une société de droit privé. Depuis la privatisation de Monaco Telecom, Le Gouvernement Princier soutient l’opérateur national au travers de son actionnariat.

Monaco Telecom est membre de NJJ Holding, qui détient un portefeuille de sociétés sur les marchés télécoms de Monaco, de Suisse (Salt), d’Irlande (Eir), de Chypre (epic) et de Malte (epic). L'homme d'affaires Xavier Niel contrôle NJJ Capital.

Boutique Monaco Telecom à Fontvieille.

Activités à Monaco[modifier | modifier le code]

Monaco Telecom détient le monopole sur la téléphonie fixe, l'accès à Internet et à la télévision selon une convention de concession entre l'État et Monaco Telecom. En revanche, le marché est ouvert à la concurrence pour la téléphonie mobile.

Monaco Telecom est également un acteur sur les services d'hébergement avec 3 Data Centers, de cloud public sécurisé, solutions SVD et Iaas.

La marque possède deux boutiques à Monaco.

Développement international[modifier | modifier le code]

Monaco Telecom est actionnaire à 100 % de Epic à Chypre (depuis ) et de Vodafone Malta à Malte (depuis mars 2020); le 17 novembre 2020 l'opérateur maltais a été également renommé Epic[1],[2].

Monaco Telecom s'est développé internationalement en multipliant des partenariats avec d'autres acteurs du monde des télécommunications :

  • Afghanistan : Monaco Telecom est responsable technique du déploiement du réseau de téléphonie mobile « Roshan » et détient 36,75 % de l'opérateur Afghan. Ce réseau a été mis en place en . Dans ce pays en pleine reconstruction, Monaco Telecom a également développé son offre de services en matière de télécommunications complémentaires : réseau data ISP, liaisons louées, centres d'appels, numéros d'urgence. Monaco Telecom International a cédé la totalité de sa participation de 36,75 % dans l’opérateur mobile afghan Roshan au Fonds Aga Khan Pour le Développement Economique (AKFED) en .
  • SITAONAIR : depuis 2006, Monaco Telecom fournit à la société SitaOnAir les infrastructures assurant la continuité terrestre (via les réseaux GSM et IP) des appels passés à bord des flottes d'Airbus. En , SitaOnAir a étendu cet accord à la mise en place et à la gestion de l'intégralité de son réseau terrestre, pour tous les appels GSM et GPRS, passés n'importe où dans le monde. Le premier test en vol a eu lieu en dans un avion de ligne. En , Monaco Telecom et SitaOnAir étendent leur activité avec une nouvelle offre d'extension du réseau maritime baptisée OnMarine. En 2012 la solution OnAir est installée dans une centaine d'avions d'une quinzaine de compagnies aériennes.
  • Kosovo : Monaco Telecom a remporté à la fin de la guerre de l'ex-Yougoslavie en 1999, un appel d'offres lancé par les Nations Unies pour effectuer dès 2000 le déploiement et l'expansion du réseau GSM du Kosovo (PTK-Vala). La couverture du réseau mobile est aujourd'hui assurée pour plus de 99 % de la population. Le réseau compte plus d'1,2 million d'abonnés. En , un nouveau contrat de service est signé entre les deux opérateurs à la suite de la mise en place du propre code pays du Kosovo en mars de la même année.

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Monaco Telecom est une société anonyme monégasque (SAM) détenue par Xavier Niel via sa holding personnelle NJJ Capital et par l'État monégasque.

Dates clés[modifier | modifier le code]

  • 2020
    • 18 août : Monaco Telecom International cède la totalité de sa participation de 36,75 % dans l’opérateur mobile afghan Roshan au Fonds Aga Khan Pour le Développement Economique (AKFED).
    •  : Rachat de Vodafone Malta[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12],[13],[14], devenu Epic (Malta) le 17 novembre 2020[1],[2].
    • 2 mars : Monaco Telecom lance son nouveau service TV avec Apple TV 4K[réf. souhaitée]
  • 2019
    •  : lancement de l'offre commerciale du réseau 5G[15],[16]. La Principauté de Monaco est le premier pays entièrement couvert en 5G.
    • 20 juin : MTN Chypre devient Epic (Cyprus)
  • 2018
    •  : Monaco Telecom ouvre en avant-première mondiale[réf. nécessaire] la 5G en Principauté de Monaco.
    •  : Rachat de MTN Chypre le premier opérateur alternatif chypriote.
  • 2017
  • 2016
    •  : lancement nouvelle génération de box tout en un LaBOX incluant la télévision compatible 4K / l'internet Ultra Haut Débit et la téléphonie en illimité.
  • 2015
    • Lancement le de l'offre Ultra Haut Débit.
    • Lancement de la 4G+ en janvier.
  • 2014
    • Un plan de départ volontaire recueille l'adhésion de 58 personnes dans l'ensemble des directions.
    • Acquisition de Monaco Telecom par Xavier Niel (fondateur de Free) à hauteur de 55 % du capital.
    • Interconnexion de la 4G avec le réseau Orange en France.
  • 2013
    • Lancement de la 4G à Monaco.
    • Signature d'un accord visant à connecter Monaco au réseau global internet de Level 3.
  • 2010
    • SitaOnAir et Monaco Telecom lancent une offre d'extension réseau maritime[Quoi ?] baptisée OnMarine.
    • Monaco Telecom signe un accord de partenariat avec Eurecom.
  • 2009
    • Prise de fonction de Martin Péronnet le en tant que Directeur général.
  • 2008
    • Monaco Telecom cède 60 % des parts de son centre d'appels eCALL.
    • Acquisition de Connecteo, fournisseur de services Voix, Data et Internet, présent dans 6 pays d'Afrique.
  • 2007
    • Monaco Telecom regroupe ses quatre métiers (téléphonies fixe et mobile, internet et télévision, sous une seule marque Monaco Telecom et change d'identité visuelle.
  • 2005
  • 2003
    • Monaco Telecom acquiert 37,5 % de Roshan en Afghanistan et développe le réseau mobile.
  • 1999
    • Monaco Telecom remporte la gestion déléguée du réseau mobile du Kosovo.
    • Vivendi Telecom International acquiert 51 % du capital de Monaco Telecom.
  • 1997
    • Privatisation de l'Office Monégasque des Téléphones qui devient la société anonyme monégasque Monaco Telecom.
  • 1996
    • Monaco se dote de son propre indicatif international, le 377 à la date du , à 21h00. Avant cette date, le téléphone monégasque constituait une partie du réseau téléphonique français de la Région des Télécommunications de Nice et ses numéros de téléphones se conformaient alors au plan de numérotage français à 8 chiffres AB PQ MC DU, dont l'AB=93 était attribué au département français des Alpes-Maritimes, incluant alors Monaco. Les numéros de téléphone monégasques commençaient tous par l'AB=93 jusqu'au .
  • 1993
    • Déploiement d'un réseau GSM à Monaco. Le réseau GSM déployé à Monaco (opérationnel avant ) est le réseau Itinéris de France Télécom, la principauté de Monaco faisant alors partie intégrante du réseau téléphonique français.
  • 1990
    • Premières installations téléphoniques publiques à Monaco.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Vodafone Malta becomes Epic as part of Monaco Telecom takeover », Times of Malta, (consulté le 19 novembre 2020).
  2. a et b (en) « Vodafone Malta rebrands as 'Epic' », The Malta Independent, (consulté le 19 novembre 2020).
  3. Arnault Cohen, « Rachat de Vodafone Malte par Monaco Telecom : affaire conclue ! », Nice-Matin, no 26293,‎ , p. 41.
  4. Délia Kriel, « Monaco Telecom est devenu l'opérateur mobile leader à Malte », La Gazette de Monaco, (consulté le 1er avril 2020).
  5. Sébastien Dumoulin, « Xavier Niel rachète un opérateur télécoms à Malte », Les Échos, (consulté le 1er avril 2020).
  6. « Vodafone cède ses activités maltaises à Monaco Telecom », L'Agefi, (consulté le 1er avril 2020).
  7. « Monaco Telecom devient le premier opérateur mobile à Malte », (consulté le 1er avril 2020).
  8. (en) « Vodafone completes sale of Vodafone Malta », (consulté le 1er avril 2020).
  9. (en) « Deal reached to sell Vodafone Malta for €250 million », Times of Malta, (consulté le 1er avril 2020).
  10. (en) « Monaco Telecom completes €250m buyout of Vodafone Malta », Times of Malta, (consulté le 1er avril 2020).
  11. (en) « Monaco Telecom completes Vodafone Malta acquisition », The Malta Independent, (consulté le 1er avril 2020).
  12. (en) « Monaco Telecom to acquire Vodafone Malta for €250 million », The Malta Independent, (consulté le 1er avril 2020).
  13. (en) « Vodafone Malta to be sold to Monaco Telecom for €250 million », Malta Today, (consulté le 1er avril 2020).
  14. (en) Kurt Sansone, « Monaco Telecom completes Vodafone Malta acquisition for €250 million », Malta Today, (consulté le 1er avril 2020).
  15. (it) « Huawei, rete 5G nel Principato di Monaco », sur ANSA, (consulté le 11 juillet 2019)
  16. (en) Charleston Lim, « Monaco Telecom Rolls Out Full 5G Coverage Using Huawei Gear In European First », sur Business Times, Pékin, (consulté le 11 juillet 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]