Moana Pozzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moana.
Moana Pozzi
Description de cette image, également commentée ci-après
Moana Pozzi en 1992
Alias
Linda Heveret, Margaux Jobert, Anna Moana Pozzi, Anna Maria Pozzi, Moana, Moanna, Moanna Pozzi
Naissance [1]
Gênes, Italie[1]
Décès (à 33 ans)[1]
Lyon, France
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Profession
Caractéristiques physiques
Taille 1,78[1]
Yeux Verts[1]
Cheveux Blonds[1]
Signes distinctifs
2 tatouages: sur le bras gauche et derrière le cou
Carrière
Années d’activité 1980 - 1994[1]
Nombre de films 88
Films notables

Anna Moana Rosa Pozzi dite Moana Pozzi, née le à Gênes et morte le à Lyon, est une actrice pornographique italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Moana Pozzi révèle clairement son patronyme Craxi dans son autobiographie, incomplète et publiée uniquement dans d'autres ouvrages.

En 1991, Moana Pozzi cofonde, avec l'actrice de films X d'origine hongroise Ilona Staller, dite « la Cicciolina », le « Parti de l'amour » (Partito dell'Amore) en Italie, qui milite pour la légalisation des maisons closes, la promotion d'une meilleure éducation sexuelle et la création de « parcs de l'amour ».

Elle meurt à l'Hôtel-Dieu de Lyon d'un cancer du foie (carcinome hépatocellulaire).

Le film italien Guardami et la mini-série Moana s'inspirent de sa vie.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

  • 1989 - Les Ingénues (Backfield in Motion)
  • 1990 - Les Ingénues 2 (The Rise of the Roman Empress 2)
  • 1990 - Italie folies 1 (Inside Napoli 1)
  • 1990 - Italie folies 2 (Inside Napoli 2)
  • 1992 - Docteur Angelica (Le professoresse di sessuologia applicata)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Publications de Moana Pozzi[modifier | modifier le code]

  • Moana Pozzi, La filosofia di Moana, Edizioni Moana's Club Edizioni, Roma, 1991 (auto-production).
  • Moana Pozzi, Il sesso secondo Moana, Edizioni Moana's Club Edizioni, Roma, 1992 (auto-production).

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Noa Bonetti, Un'amica di nome Moana. Confidenze a cuore aperto di un'indimenticabile star a luci rosse, Sperling & Kupfer Editori, Milano, 1994, (ISBN 88-200-2061-0).
  • Brunetto Fantauzzi, La pornoViva, il terribile segreto di Moana, Flash Edizioni, Roma 1995.
  • Patrizia D'Agostino – Antoni Tentori – Alda Teodorani, Pornodive, Castelvecchi Editore, Roma, 1995, (ISBN 88-8210-019-7).
  • Andrea Di Quarto – Michele Giordano, Moana e le altre. Vent'anni di cinema porno in Italia, Gremese Editore, 1997, (ISBN 88-7742-067-7).
  • Tommaso Trini, Moana. Ultimo mito, Prearo Editore, Roma, 2003, (ISBN 88-7348-032-2).
  • Ermanno Krumm, Mimmo Rotella – Moana ultimo mito, Prearo Editore, Roma, 2003.
  • Marco Giusti, Moana, Mondadori Editore, Milano, 2004, (ISBN 88-04-53306-4).
  • Brunetto Fantauzzi, E... viva Moana, giallo politico! Chi ha ucciso la pornodiva del potere, 2005.
  • Francesca Parravicini, Moana, tutta la verità, Aliberti Editore, Reggio Emilia, 2006, (ISBN 88-7424-134-8).
  • Brunetto Fantauzzi, Moana. La spia nel letto del potere, Edizioni Nuove Srl, 2006.
  • Brunetto Fantauzzi, Moana. Mistero per sempre, Edizioni Nuove Srl, 2007.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]