Mjadra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mjadra
Image illustrative de l’article Mjadra
Mjadra.

Autre(s) nom(s) Mujaddara, mdardra
Lieu d’origine Liban, Syrie, Jordanie
Ingrédients Lentilles, riz, huile d'olive
Classification Plat

La mjadra dans le nord du Liban, ou moujaddara (en arabe : مجدرة / mujaddara), ou mdardra dans la région de Beyrouth, est un plat végétarien beaucoup consommé dans la période du jeûne. La gastronomie libanaise fait souvent penser à la table de mezzés et aux grillades, qu'on trouve dans la plupart des restaurants libanais.

Mais en réalité les Libanais consomment surtout des plats à base de légumineuses (haricots, pois, lentilles…), et notamment la mjadra.

Description[modifier | modifier le code]

La mjadra est un plat typique libanais à base de lentilles et de riz (prononciation du Nord du Liban, sinon mujaddara). Il est depuis longtemps considéré comme étant le « plat du pauvre » car dépourvu de viande ou d'ingrédients onéreux[1]. Simple et rapide à cuisiner, il se consomme beaucoup en hiver mais aussi froid en été.

Ce plat est très apprécié des Libanais qui le dégustent surtout en famille (il ne figure pas sur la carte des restaurants). Il existe une autre appellation selon la région où l'on se trouve : mdardra (appelé ainsi surtout dans la région de Beyrouth).

Généralement, la mjadra se consomme seule, mais elle peut être accompagnée de tomates, piment, cannelle, et plus rarement coriandre ou cumin.

Du fait de son importance dans l'alimentation, il existe un dicton disant : « Un homme affamé serait prêt à vendre son âme pour un plat de mjadra. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Emilie, « Mjadara : potée de lentilles et riz aux oignons confits. Zeituna », sur Zeituna (consulté le ).

(en) Ghillie Basan, The Middle Eastern Kitchen, Hippocrene Books, , 240 p. (ISBN 978-0-7818-1190-3, lire en ligne).


Sur les autres projets Wikimedia :