Miimé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Miimé
Personnage de fiction apparaissant dans
Capitaine Albator.

Alias Clio (Albator 78)
Mima (Albator 84)
Origine Walhalla
Sexe Féminin
Espèce Nibelungen
Cheveux Bleus
Yeux Sans
Activité Pirate de l'espace
Entourage Albator
Tochirô Ôyama
Emeraldas

Créé par Leiji Matsumoto
Voix Noriko Ohara (vo)
Yuriko Yamamoto
Noriko Ohara
Kazuko Yanaga
Yūko Minaguchi
Anne Kerylen (vf)
Catherine Lafond
Pascale Chemin
Films Le Mystère de l'Atlantis
Galaxy Express 999
Adieu Galaxy Express 999
L'Atlantis de ma jeunesse
Séries Albator, le corsaire de l'espace
Albator 84
Harlock Saga
Endless Odyssey
Première apparition Capitaine Albator
Dernière apparition Space Symphony Maetel
Éditeurs Kana

Miimé est un personnage de fiction créé par Leiji Matsumoto dans le manga Capitaine Albator en 1978.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Miimé est un personnage récurrent de l'univers de Leiji Matsumoto, mais son design comme son passé change en fonction des séries, le seul point commun entre les séries est le fait qu'elle boit de l'alcool pour se nourrir car cela constitue un aliment de base pour son espèce (ce qui ne l'empêche pas d'être ivre lorsqu'elle en abuse) :

  • Dans L'Anneau des Nibelungen, elle est la dernière de son espèce, les Nibelungen, avec son frère, Albérich. Elle a plus de 650 millions d'années d'existence. Cette extraordinaire longévité vient du fait qu'elle joue de l'Orgue Temporel. Cette machine diffuse des ondes qui permettent au temps de s'écouler. Plus on est près de l'instrument plus le temps passe lentement. Comme la Terre est très loin de cet instrument, une seconde près de l'orgue équivaut à 100 ans sur Terre[1]. Dans cette série, on découvre qu'elle était déjà à bord du vaisseau de Great Harlock, le père d'Albator. Elle a donc connu Albator et Toshirô alors qu'ils étaient enfants. C'est même elle qui est responsable de la rencontre entre Toshirô et Emeraldas. C'est la seule série où elle a des pupilles et une bouche.
  • Dans Albator, le corsaire de l'espace (1978), ce sont les Sylvidres qui ont manigancé une guerre nucléaire sur Jura, sa planète d'origine. Une fois cette guerre finie, les survivants ont été entièrement exterminés par des plantes rendues carnivores par les Sylvidres[2]. C'est sur cette planète que le jeune Albator l'a rencontrée.
  • Dans Albator 84, elle est la dernière survivante de sa planète décimée par les Humanoïdes[3]. Au début du film Albator 84, l'Atlantis de ma Jeunesse, elle est au service des Humanoïdes. Pendant cette période, elle se lie avec un Tokarguien du nom de Zoll qui travaille lui aussi pour les Humanoïdes et dont la planète est elle aussi menacée. Elle trahira les Humanoïdes pour rejoindre l'Arcadia (l'Atlantis) et essayer de sauver le peuple de Zoll. Malheureusement ils arrivent trop tard. Elle restera donc avec Albator (Harlock) pour tenter de trouver la planète idéale.
  • Dans Captain Herlock, The Endless Odyssey, nous retrouvons la Miimé d'Albator, le corsaire de l'espace. Elle est toujours la compagne d'Albator, son design est le même et elle joue toujours de la harpe. Mais son rôle dans cette série est insignifiant.

Description[modifier | modifier le code]

Miimé n'a pas de bouche, ni de pupille, elle se nourrit exclusivement d'alcool. Elle est la confidente d'Albator et lui est entièrement dévouée. Dans Albator 84, elle est officier sur la passerelle. en revanche dans Albator, le corsaire de l'espace, son rôle à bord de Atlantis (Arcadia) semble se limiter à être la compagne d'Albator et de temps en temps à aider le docteur Zéro à soigner les blessés. Notons que dans cette série, elle a des pouvoirs para-normaux et devient lumineuse lorsqu'elle les utilise.

Dans Albator 84, Miimé rend de grands services à Albator en s'occupant, par exemple, de l'Atlantis pendant que tout le monde se repose. C'est aussi elle qui, sur la passerelle, prévient 24h/24 des attaques humanoïdes car elle n'a pas de cycle de sommeil régulier, et peut donc rester éveillée le temps qu'elle veut (épisode "la déesse dorée" d'Albator 84).

Création du personnage[modifier | modifier le code]

À propos du nom[modifier | modifier le code]

Dans Albator, le corsaire de l'espace son nom est traduit en Clio, et en Mima dans Albator 84.

Il convient de ne pas la confondre avec Kei Yûki (Nausicaa).

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Manga[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Série animée[modifier | modifier le code]

OVA[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

« Fiche personnage : Miimé », sur Otakia (contient les différents designs de Miimé)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans L'Anneau des Nibelungen.
  2. épisode 20 d'Albator 78
  3. Albator 84, le film.