Midi Première

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Midi-Première)
Aller à : navigation, rechercher
Midi Première
Genre émission de variétés
Présentation Danièle Gilbert
Thème du générique Jack Arel
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Production
Durée 40 minutes env.
Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Public conseillé Tout public
Chronologie

Midi Première est une émission de variétés française présentée par Danièle Gilbert, réalisée par Jacques Pierre et diffusée du au sur TF1.

Succédant à Midi Trente également présentée par Danièle Gilbert sur la première chaîne de 1972 à 1974, Midi Première est l'une des toutes premières émissions de TF1, créée le 1er janvier 1975 à la suite de l'éclatement de l'ORTF. Son concept consistait à parcourir la Province française du lundi au vendredi en compagnie de célébrités (chanteurs de variété, acteurs, humoristes, etc.) et présenter aux spectateurs aussi bien des vedettes « locales » qu'internationales. Le groupe Supertramp s'y produisit ainsi avec le titre Dreamer le 8 mars 1975. L'émission était toujours en direct absolu, mais, le plus souvent tournée en extérieur, le play-back y était très souvent de mise, comme certaines prestations d'artistes devenues cultes comme celle de Ringo avec le titre "La fille que j'aime" en 1977, durant lequel il se bat avec un manifestant, et celle de Dalida avec le titre "Il y a toujours une chanson" en 1978, où la bande ne part, pour deux fois, pas à la bonne vitesse.

Selon certaines sources[1], l'émission fut supprimée fin 1981 à la suite de l'élection de François Mitterrand, la présentatrice, native de Chamalières, ayant fait partie du comité de soutien de Valéry Giscard d'Estaing à deux reprises. La vraie raison, cependant, ne serait pas politique, mais plutôt du fait de baisses d'audiences, et aussi d'une lassitude du public, Danièle Gilbert étant à la même case horaire depuis 1972, le concept de l'émission étant essoufflé, et TF1 souhaitant apporter de la fraîcheur et du renouvellement de programmes, à une époque ou il n'y avait que 3 chaines Télés en France.

Elle est remplacée par Les Visiteurs du jour présentée par Anne Sinclair.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mickaël Frison, « Danièle Gilbert : les coulisses de son éviction de la télé », sur europe1.fr, (consulté le 29 mars 2017).