Michelle Zancarini-Fournel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fournel.
Michelle Zancarini-Fournel
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université Paris 1 Panthéon-SorbonneVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Historien et professeur des universitésVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université Claude-Bernard-Lyon-IVoir et modifier les données sur Wikidata

Michelle Zancarini-Fournel (née en 1947)[1] est une historienne française.

Elle est professeure d'histoire contemporaine à l’université Claude Bernard-Lyon-I, et codirectrice de la revue CLIO, Femmes, Genre, Histoire[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Michelle Zancarini-Fournel a commencé sa carrière, en 1969, comme enseignante dans le secondaire. Dirigée par Yves Lequin, elle entreprend une thèse de doctorat d'histoire, Parcours de femmes: réalités et représentations, Saint-Étienne, 1880-1950, qu'elle soutient en 1988 à l'Université Lyon 2.

En 2015, dans le cadre de la réforme du collège 2015 et dans un contexte polémique vis-à-vis des nouveaux programmes d'histoire[3], elle co-signe une tribune dans Le Monde d'historiens universitaires pour soutenir les « projets de programmes, issus du travail collectif présenté par le Conseil supérieur des programmes »[4].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Parcours de femmes: réalités et représentations, Saint-Étienne (1880-1950), avec Mathilde Dubesset, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1993.
  • Différence des sexes et protection sociale, XIXe-XXe siècles, avec Leora Auslander, Paris, Presses universitaires de Vincennes, 1995.
  • Les Années 68 : le temps de la contestation, avec Geneviève Dreyfus-Armand, Robert Frank et Marie-Françoise Lévy, Complexe/IHTP, 2000.
  • Le groupe d'information sur les prisons : archives d'une lutte, 1970-1972, avec Philippe Artières, Paris, IMEC, 2001.
  • Le siècle des féminismes, Paris, l'Atelier, 2004.
  • Histoire des femmes en France : XIXe-XXe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005.
  • Le genre du sport, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2006 (ISBN 9782858168422), 379 p.
  • 68, une histoire collective, 1962-1981, avec Philippe Artières, Paris, La Découverte, 2008 (ISBN 9782707149961), 847 p.
  • Le moment 68 : une histoire contestée, Paris, Le Seuil, 2008 (ISBN 9782020898911), 313 p.
  • Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours, Paris, La Découverte, 2016 (ISBN 9782355220883), 990 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice BnF.
  2. Site Clio revue, Michelle Zancarini-Fournel lire en ligne (consulté le 1er juin 2010).
  3. Réforme du collège : la bataille très idéologique des historiens, lemonde.fr, 18 mai 2015
  4. Enseignement de l’histoire au collège : halte aux mensonges et aux fantasmes !, lemonde.fr, 14 mai 2015

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]