Geneviève Dreyfus-Armand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Geneviève Dreyfus-Armand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directrice
La contemporaine
-
Joseph Hüe (d)
Valérie Tesnière (d)
Biographie
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

Geneviève Dreyfus-Armand est une historienne française, ancienne directrice de la bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) et du musée d'histoire contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Geneviève Dreyfus-Armand, docteur en histoire, conservateur général des bibliothèques, a travaillé sur l'histoire politique et sociale de la France contemporaine et sur les migrations espagnoles au XXe siècle. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages, de nombreux articles et a dirigé diverses publications. Elle a notamment publié L'exil des républicains espagnols en France : de la Guerre civile à la mort de Franco (Albin Michel, 1999).

Conservateur en chef du secteur ibérique et latino-américain de la BDIC, puis responsable également de son département recherche et relations internationales (archives, formation à la recherche en histoire contemporaine), elle a dirigé la BDIC de 1998 à 2009.

Cofondatrice de l'Association des Amis de la BDIC et du Musée en 1981, elle a été secrétaire-adjointe de cette association (1981-1986), puis secrétaire de 1986 à 1989 et vice-présidente de 1989 à 1998. À ce titre, coordinatrice des publications de l'association (Lettre de l'Association des Amis de la BDIC et du Musée et, à partir de 1985, de Matériaux pour l'histoire de notre temps).

Elle a fait partie du conseil scientifique de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration de 2003 à 2007 ; elle en a démissionné le , avec plusieurs autres historiens, pour protester contre l'instauration du ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale. Elle a fait partie du Conseil scientifique de la Maternité d'Elne de 2010 à 2014.

Membre des conseils scientifiques du MUME - Musée mémorial de l'exil de la Junquera -, du Mémorial du camp d'Argelès, du Mémorial de Rivesaltes et de la Maison des mémoires - la Mounière - de Septfonds. Membre du Comité d'histoire de l'OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) depuis 2010.

Cofondatrice du CERMI (Centre d'études et de recherches sur les migrations ibériques) en 1996 ; présidente et directrice de publication de la revue Exils et migrations ibériques au XXe siècle de 2011 à 2018. Présidente d'honneur du CERMI depuis cette date.

Vice-présidente de l'association Présence de Manuel Azaña et présidente d'honneur de Caminar (Coordination nationale des descendants et amis des exilés de l'Espagne républicaine).

Travaux[modifier | modifier le code]

Thèse de doctorat en histoire :

L’Émigration politique espagnole en France au travers de sa presse, 1939-1975, thèse de doctorat, Institut d’études politique de Paris, 1994, 1417 p.

Consultable en ligne : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01636618

Ouvrages :

  • Les Camps sur la plage, un exil espagnol, avec Emile Temime, Autrement, 1995.
  • L'Exil des républicains espagnols en France. De la Guerre civile à la mort de Franco, Albin Michel, 1999.
  • L'Espagne, passion française, 1936-1975. Guerres, exils et solidarités, avec Odette Martinez-Maler, les Arènes, 2015.
  • Septfonds, 1939-1944. Dans l'archipel des camps français, Le Revenant, 2019.
  • Les Républicains espagnols à Rivesaltes : D’un camp à l’autre, leurs enfants témoignent – janvier 1941-novembre 1942, Loubatières, 2020/

Coordinations d'ouvrages :

  • Mai 68. Les mouvements étudiants en France et dans le monde, avec Laurent Gervereau, Nanterre, BDIC, 1988.
  • Les Années 68 : le temps de la contestation, avec Michelle Zancarini-Fournel, Robert Frank et Marie-Françoise Lévy, Complexe/IHTP (Institut d'histoire du Temps présent, CNRS), 2000.
  • Renault-sur-Seine. Hommes et lieux de mémoires de l'industrie automobile, avec Jacqueline Costa-Lascoux et Emile Temime, La Découverte, 2007.
  • Les Années 68, un monde en mouvement : nouveaux regards sur une histoire plurielle (1962-1981), Paris/Nanterre, Syllepse/BDIC, Musée d'histoire contemporaine, 2008.
  • Autour de Manuel Azaña : nation et mémoire en débat, avec Jean-Pierre Amalric, Montauban, Association Présence de Manuel Azaña/éditions Arkhéia, 2011.
  • Le Mexique et la République espagnole, avec Jean-Pierre Amalric, Montauban, Association Présence de Manuel Azaña/Toulouse, Méridiennes, 2012.
  • Cultures d'exil, avec Rose Duroux et Bernard Sicot, Riveneuve éditions, 2013.
  • La Cimade et l'accueil des réfugiés. Identités, répertoires d'actions et politiques de l'asile,1939-1974, avec Dzovinar Kévonian, Marie-Claude Blanc-Chaléard et Marianne Amar, Nanterre, Presses universitaires de Paris-Ouest, 2013.
  • La République espagnole et l'Afrique du Nord, avec Jean-Pierre Amalric, Montauban, Association Présence de Manuel Azaña/Toulouse, Méridiennes, 2013.
  • La Guerre d'Espagne et la France, avec Jean-Pierre Amalric, Montauban, Association Présence de Manuel Azaña/Toulouse, Méridiennes, 2014.
  • L'Art en exil. Les artistes espagnols en France, avec Dolores Fernàndez-Martìnez, Riveneuve éditions, 2014.
  • Autour de la Maternité d'Elne. L'action humanitaire de la guerre d'Espagne à nos jours, avec Rose Duroux, Riveneuve éditions, 2015.
  • Huit ans de République en Espagne, entre réforme, guerre et révolution, avec Jean-Pierre Amalric et Bruno Vargas, Montauban, Association Présence de Manuel Azaña/Toulouse, Méridiennes (Presses universitaires du Midi), 2017.
  • Ecritures de la révolution et de la guerre d'Espagne, avec Odette Martinez-Maler, Riveneuve éditions, 2019.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]